Nouvelles du 15 mai 2019 (n°105)

Montagny les Lanches : Lors de la libération des quatre otages du Burkina Faso, au cours de la nuit du 9 au 10 mai, deux militaires, commandos de marine, ont été tués dont le Savoyard, Alain Bertoncello, originaire du village de Montagny (près d’Annecy) où habitent ses parents.

Projet européen de parcours autour du Mont Blanc. Le 29 mars dernier, le président du département de la Haute-Savoie , celui de la Vallée d’Aoste et un représentant de celui du Valais ont officiellement lancé à Aoste le plan « un patrimoine, une identité, des parcours partagés » qui réunit les Haut-Savoyards, les Valdotains et les Valaisans autour d’une volonté commune de créer de nouvelles synergies transfrontalières autour du Mont Blanc, à savoir : développer un service de mobilité douce autour du Mont Blanc, restaurer et développer des sites historiques, valoriser le patrimoine naturel et soutenir l’engagement civique et professionnel des jeunes qui y habitent.

– Comment mieux connaitre l’histoire de la Savoie ? Il y a, certes, les livres, les bibliothèques, les conférences, les associations culturelles ou sociétés savantes mais aussi internet et les résumés présentés dans le présent site. A noter que depuis quelques temps la SSHA (Societé Savoisienne d’Histoire et d’Archéologie) de Chambéry a mis un enregistrement audio de ses conférences sur son site internet (voir site www.ssha.fr , rubrique « conférences »).

– Annemasse : un pompier récompensé au concours Lépine 2019. Patrice Jupille fait partie des 38 lauréats de la médaille d’or. Il a été récompensé pour la création d’un jeu de 74 cartes qui permet d’apprendre facilement les gestes qui sauvent.

– Saint-Gervais : dangers présentés par des poches d’eau situées sous le glacier de Tête Rousse à 3200 mètres d’altitude. Ces deux poches sont connues et les experts les surveillent. Mais le problème est que le volume d’eau progresse ce qui crée des inquiétudes dans la population. Le volume serait de 25000 m3 et de 15000 m3. Le risque est que si les couches de terre qui enferment ces masses d’eau venaient à céder il se formerait un énorme torrent qui détruirait tout sur son passage jusqu’à Saint-Gervais. C’était ce qui s’était produit le 12 juillet 1892 et avait fait 175 morts. Le remède consiste à diminuer le volume d’eau par pompage comme cela a déjà été fait en 2010, 2011 et 2012.

– Chambéry : un village italien du 14 au 16 juin. Comme chaque année depuis 6 ans, la ville se met aux couleurs italiennes avec l’installation d’un marché italien place Saint-Léger. On y trouvera tous les produits traditionnels mais aussi les associations italianistes de Chambéry.

Travel d’or 2019 : Prix spécial du Jury pour Savoie Mont Blanc-Tourisme. Depuis 11 ans, les Travel d’or sont une manifestation qui vise à mettre en valeur les entreprises touristiques françaises qui utilisent le mieux le numérique. C’est ainsi, par exemple, que la page Facebook de Savoie Mont Blanc est actuellement la page « montagne » la plus importante au monde avec un million de fans.

– Responsabilité des moniteurs de ski. Le 21 mars 2016, un Anglais de 48 ans faisait du ski hors-piste avec un moniteur de la Plagne. Mais il fait une chute et décède après avoir dévalé une pente sur 300 mètres. Le tribunal a déclaré le guide coupable d’un délit involontaire et l’a condamné à 10 mois de prison avec sursis assortis d’une amende de 2000 € et d’une interdiction d’exercer la profession de moniteur en ski hors-piste pendant trois ans.
En février 2018 aux Allues, un guide accompagnait 2 clients en hors-pistes. Pour leur être agréable, il fait un détour par les pentes Sud du Mont du Vallon qui se trouvent sur le territoire du parc dans une zone interdite à tous où ils ont été rapidement repérés par des gardes du parc. Le guide a écopé d’une amende de 600 euros.

– Bouquetins du Bargy. On sait qu’un certain nombre de ces bouquetins sont atteints de brucellose et que cette maladie pourrait être transmise aux animaux domestiques, voire aux humains. Depuis des années, il y a des discussions entre ceux qui veulent éradiqués tous ces animaux et les remplacer par d’autres sains mais les défenseurs des bouquetins militent pour qu’on ne supprime que les animaux malades.
Pour l’année 2019, le préfet a annoncé que le prélèvement ne pourra porter que sur 50 animaux au maximum en privilégiant les animaux malades, c’est-à-dire 30 animaux capturés et reconnus malades seront euthanasiés sur place et 20 au maximum seront abattus « au jugé » dans des endroits où la capture est impossible mais où il est nécessaire d’en réduire le nombre.
Actuellement, on estime que le nombre de bouquetins est de 350 dans le massif du Bargy et de 10.000 dans l’ensemble des Alpes françaises.

– Réchauffement climatique. Récemment, des scientifiques suisses ont indiqué que, si le réchauffement climatique se poursuit, la plus grande partie des glaciers des Alpes disparaitraient d’ici 70 ans.
Pour une équipe française, conduite par des chercheurs de Météo-France et de l’Institut national de recherche en sciences et technologies pour l’environnement et l’agriculture, il ne resterait plus, en France, aucun domaine skiable offrant des conditions de neige naturelle fiables à la fin du siècle, En tenant compte de la neige de culture, il en resterait 24, tous dans les Alpes.

– Val Thorens : bons résultats pour le test de la voiture autonome électrique. Le test portait sur la desserte d’une boucle comportant 9 arrêts pendant une période de 30 jours et à raison de 6 à 7 heures par jour. Les résultats du test sont pleinement satisfaisants y compris lors des périodes de chutes de neige. 300 personnes ont utilisé la navette. Des réglages ont pu être apportés. Les tests se poursuivront dans d’autres stations. Une dizaine de stations ont fait savoir qu’elles sont intéressées par ce véhicule.

– Scolarisation des enfants des frontaliers suisses vivant en France. Depuis quelques mois c’est une nouvelle source de polémique entre des maires français et l’Etat de Genève. Comme la population a bien augmentée à Genève, les écoles sont saturées et donc l’Etat a décidé de ne plus accorder de dérogations aux enfants des Suisses habitant en France. Ils devront donc aller à l’école en France. Le nombre de ces enfants est actuellement de 184 (142 en primaire et 42 en secondaire). Ils vivent tous dans les zones de Saint-Julien et des communes proches du département de l’Ain, c’est-à-dire dans des zones où la population continue à augmenter du fait de l’attrait des emplois à Genève. Les écoles sont donc déjà bien chargées et les maires refusent la décision unilatérale des Genevois. Il ne reste plus que trois mois pour trouver un arrangement.

– Vallée de l’Arve : nouveau plan de lutte contre la pollution pour la période 2019-2023. Il a été signé le 29 avril par le préfet avec l’objectif que ce soit le dernier, c’est-à-dire que toutes les parties veulent que le problème soit résolu dans les 5 ans. Le plan vise à l’horizon 2023 une réduction de 50 % de la mortalité attribuable à la pollution atmosphérique et un gain moyen d’espérance de vie de 5 mois et aussi de tendre vers le respect des limites d’exposition chronique recommandées par l’organisation mondiale de la santé. Parmi les mesures prises, il y a notamment l’interdiction des foyers à bois ouverts au 1er janvier 2022 et la rénovation complète des voies de chemin de fer pour diminuer les transports par automobiles, tant pour les particules fines de type PM10 que PM2,5. La poursuite du fonds air/bois a été assurée et le dispositif est financé jusqu’au 1er janvier 2022, date d’entrée en vigueur de l’interdiction des foyers ouverts. Certaines actions sont en cours (déploiement des fonds air industrie, fond air gaz, des ambassad’air, validation de la candidature à l’appel à projet zone à faibles émissions).

– Trophée des Savoyards du monde 2019. De nombreuses candidatures sont déjà parvenues. La date de clôture est fixée au 25 mai. ( voir la page «Trophée… » du présent site).

Savoyards du bout du monde. Depuis début janvier 2016, une journaliste de la station de radio france bleu pays de Savoie s’entretient chaque semaine, du lundi au vendredi, avec un savoyard expatrié ou avec un étranger venu s’installer en Savoie.
Depuis le 1er janvier 2019, elle a interrogé : Anne-Laure Favre en Floride, Delphine de Soultz en Allemagne, Céline Masson-Lewis en Angleterre (pays de Galles), Aline Brassier en Nouvelle Calédonie, Stéphanie Batailler à Los Angeles, Michelle Sweeney à Pugny-Chatenod, Yannick Schuler à Mayotte, Cécile Duchamp d’Albertville au Québec, Mona Mornicchia à Madagscar, Rémy Cosnier de Moutiers à Montréal et Stockholm. Aude Saxod à Dubaï, Stéphane Caïdi à Montréal, Karen Glen canadienne à Montmin, Delphine Sellem-Blanchard à Miami, Clotilde Baehrel en Allemagne, Ombeline et Simon sur les route d’Asie en vélo, Karen Glenn du Canada à Montmin, Lyubov Guerigorieva une ukrainienne à Aix , Adam Wilson un écossais à Aix, Nathalie Collet au Québec, Régis Jacquet à Bora Bora..
On peut écouter cette émission sur ordinateur en podcast en suivant le lien (à recopier) : https://podcasts.apple.com/fr/podcast/les-savoyards-du-bout-du-monde-fb-pays-de-savoie

————————————-
Prochaine publication : le 1er juin 2019
————–

Publié dans Non classé

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*