Nouvelles du 15 juin 2022 (n° 179)

 -Premier tour d’élection des députés. Comme partout en France, on fait la même constatation : très fort succès des listes NUPES (regroupant les partisans de France insoumise de Jean-Luc Mélanchon et de ses alliés : écologistes, partis communiste et socialiste). Mais aussi très forte abstention (55,2% en Haute Savoie, 49,84% en Savoie) ce qui est de nature à fausser l’analyse des résultats puisque les abstentionnistes sont généralement les personnes les moins politisées, donc votent moins pour les extrêmes.

Aix les bains : démarrage de la saison hippique : les premières courses sont prévues pour le 19 juin 2022. A noter que l’hippodrome d’Aix, comme les autres en France, est géré par une association. A Aix, il n’y a que 2 salariés, tous les autres  » employés » sont des bénévoles, y compris le président.

Chamonix : le tramway du Mont-Blanc à crémaillère a commencé sa saison d’été le 11 juin. C’est le train le plus en altitude en France. A la belle saison, il monte jusqu’au Nid d’Aigle (à 2 372 m), qui est le point de départ de l’ascension du Mont-Blanc, en passant par les refuges de Tête Rousse et du Goûter.

-Plages et ports de plaisance labellisés « pavillon bleu » pour l’été 2022 Ce label est donné chaque année aux stations qui aménagent leurs ports et plages en respectant l’environnement selon une série de critères.    Concernant nos départements, les labels sont les suivants : 

.9 plages en HAUTE-SAVOIE : Evian : Plage du Centre Nautique, Neuvecelle : Grande Rive, Publier : Plage municipale et Amphion-les-bains, Saint-Gingolph : Plage municipale, Saint-Jorioz : Plage municipale, Sciez : Plage municipale, Thonon : Plage de Saint-Disdille et Plage du Centre Nautique, Veyrier-du-Lac : Plage La Brune

.2 plages en SAVOIE :  Grésy-sur-Isère Base de loisirs, Saint-Pierre d’Albigny : Plage du lac de Carouge.
.4 Ports sont labellisés en Haute-Savoie : Port de plaisance de Rives, Port des Mouettes, Port de Sciez  et  Yvoire

 Grand-Aigueblanche : comment appeler les habitants de cette commune ?  Cette nouvelle commune, située à proximité de Moutiers, a été formée par le regroupement en 2019 des 3 communes d’Aigueblanche, du Bois et de Saint-Oyen. Elle compte 3900 habitants. Pour trouver un nom à donner aux habitants de cette nouvelle commune, un référendum a été organisé en proposant plusieurs solutions. La population s’est prononcée majoritairement pour «Grand-Aigueblancheraine » et « Grand-Aigueblancherain ». Le conseil municipal a entériné ce choix le 1er juin.

Le métier de guide de montagne est-il de plus en plus précaire ? C’est un des sujets étudiés par les guides lors d’un colloque organisé le 13 juin à Chambéry. Ils constatent que lors d’accidents survenus en accompagnant des clients, il y a peu de problèmes de responsabilité pénale puisque les guides commettent rarement des fautes dans la survenance d’accidents. Mais, en revanche, de plus en plus souvent ,l’assurance des clients se tourne vers l’assurance responsabilité civile des guides, laquelle est alors amenée à augmenter les cotisations des guides. Finalement, cette charge devient plus difficile à supporter surtout pour les guides qui ne travaillent pas toute l’année ce qui, à la limite, peut les amener à quitter le métier.

 -Saint-Jean de Maurienne :  Démolition de la gare SNCF. Dans le cadre de l’aménagement du quartier de la gare lié à la mise en service du train rapide Lyon-Turin, la gare actuelle, datant du régime sarde, a été fermée le 13 juin. Elle sera démolie dans les prochaines semaines. Elle est remplacée par une nouvelle gare provisoire située à 150 mètres mais les quais ne sont pas modifiés, on a donc aménagé un circuit pour permettre aux clients d’y accéder.  En 2027, on devrait avoir la nouvelle gare internationale et la nouvelle ligne Lyon-Turin.

-Grignon : un robot permet de suivre les cours de CM2 depuis son domicile. Dans ce village, situé près d’Albertville, une jeune fille ne peut pas aller à l’école pour des raisons médicales depuis l’année dernière. Depuis sa maladie, cette jeune fille est suivie par un enseignant de l’école qui lui prépare des leçons et des exercices et va la voir 2 fois par semaine.
Depuis les vacances de Pâques, l’Education nationale a décidé de tester un robot, placé dans la salle de classe, pour lui permettre de suivre des cours, avec un écran, depuis chez elle, et aussi de faire des exercices et échanger avec le maitre et les élèves. Le maitre lui prépare des exercices particuliers et elle se connecte une fois ou deux chaque jour, notamment pour les cours de mathématiques, de sciences, chants et musique.

Cet outil a déjà été expérimenté par l’Éducation nationale l’année dernière mais c’est le seul test réalisé en Savoie.  La jeune fille en est très satisfaite, notamment car ça lui permet de sortir de son isolement.

-Où faire du ski cet été ? La station de Tignes prévoit d’ouvrir le glacier de la Grande Motte à partir du 18 juin. Mais les conditions climatiques risquent d’en décider autrement. La station de Val d’Isère n’ouvrira pas le glacier du Pisaillas.

 -Le Léman express : un succès. Les chiffres moyens atteignent maintenant 60.000 voyageurs par jour alors que les prévisions tablaient sur 50.000. Il faut donc améliorer les structures, c’est pourquoi le gouvernement français a prévu d’investir 200 millions sur la vallée de l’Arve mais d’autres travaux devront être faits tant en France qu’en Suisse.

Mission des soldats haut-savoyards en Roumanie. 250 chasseurs étaient partis en février. Après une première phase d’urgence, ils participent désormais à un renforcement des forces de l’Otan dans le pays. Ils seront relevés cet été.

 -Andilly : très beau succès pour le retour des Grandes Médiévales après deux ans d’arrêt pour cause de covid.
Autre bonne nouvelle pour le village d’Andilly, il vient d’être choisi par les lecteurs du Dauphiné libéré comme le plus beau village de Haute Savoie pour l’année 2022 Pour le département de Savoie, c’est le village de Notre Dame de Bellecombe qui a été choisi.

-Nombre de loups en France. D’après les estimations officielles, le nombre de loups serait de 624 mais  les agriculteurs de la FDSEA des Savoie estiment qu’il est plutôt d’un millier alors que l’optimum acceptable est de 500. C’est pourquoi ils demandent un droit permanent de défense des troupeaux.
Le montant estimé de la protection liée au loup est actuellement de 66 millions d’euros par an.

-Château  de la Grande forêt à Saint Jean le Chevelu.  Grace à l’aide de la Mission Bern, les propriétaires ont pu commencer les travaux de sauvetage du château qui date du 13ème siècle.

————

Prochain article : le 1er juillet 2022

Publié dans Non classé

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*