Nouvelles du 1er juin 2022 ( n° 178)

  Tunnel ferroviaire Saint-Jean de Maurienne-Turin. La première tranche de 10 km a été achevée le 28 avril. Après les retards initiaux, le chantier est maintenant bien parti pour que les travaux soient achevés en 2030. L’inquiétude des autorités locales et régionales est maintenant l’adaptation de la ligne Lyon- Saint-Jean de Maurienne qui doit être revue en totalité. Le président de la région a alerté le gouvernement pour que les grandes options soient prises très rapidement afin que les travaux soient achevés en même temps que ceux du tunnel.

– Anniversaire de la catastrophe du Roc des Fiz de 1970 : un glissement de terrain avait emporté le bâtiment du sanatorium des enfants et avait fait 71 morts dont 56 enfants.  Des manifestations ont été organisées les 28 et 29 mai pour commémorer le 50 ème anniversaire, ce qui n’avait pu être fait avant à cause du Covid. On a notamment inauguré officiellement le mémorial installé en 2019.

– Comment améliorer la sécurité sur les pistes de ski ? Lors de leur réunion annuelle, les directeurs des pistes ont fait le point de la situation. Concernant la sécurité des pistes, ils ont constaté que le nombre des accidents n’est pas plus élevé que les années précédentes mais que les accidents mortels du mois de janvier ont été très médiatisés (mort d’une fillette et d’un acteur connu).  Ils ont rappelé que trois règles fondamentales doivent être respectées : maitriser sa vitesse, priorité à l’aval, ne pas stationner sur les pistes.
Ils ont constaté que beaucoup d’accidents viennent du fait que les jeunes n’ont pas appris les règles de base de la sécurité, notamment du fait de la quasi-disparition des classes de neige.

– Annemasse :  une cohabitation pas toujours simple entre agriculteurs et néo-ruraux. La communauté de communes mène depuis plusieurs années une politique pour tenter de limiter les vols de matériels agricoles, siphonnages des réservoirs, dégradations des champs et incivilités de toutes sortes qui augmentent régulièrement dans la région. Il s’agit aussi d’inciter les nouveaux habitants à plus de respect pour les agriculteurs qui « produisent de la nourriture ».
Ces difficultés viennent aussi du fait que la zone urbaine s’est beaucoup développée depuis quelques années et que les nouveaux habitants ne connaissent rien à l’agriculture ni à ses contraintes.
D’autres communes, comme le Grand Annecy, connaissent les mêmes problèmes.

– Contournement de la ville d’Annemasse. Le projet d’autoroute qui doit rejoindre le carrefour des chasseurs à l’A40 a été présenté à la population le 24 mai, lors d’une réunion qui a rassemblé plus de 300 personnes. Ce projet fait 9 km, il coutera 150 millions d’euros à la charge du département. Le projet définitif sera présenté dans un an

– Elections des députés les 12 et 19 juin. Ces élections attirent beaucoup de candidats, soit 73 pour la Haute-Savoie pour 6 sièges et 43 en Savoie pour 5 sièges.

 – Flaine : projet de téléphérique Magland-Flaine. Après des années d’études et de discussions, le syndicat a finalement décidé de renoncer à ce projet lors de sa réunion du 17 mai, notamment pour des raisons financières.

 – Retour du chat forestier détecté dans les Bauges. Ce sont des pièges photo posés pour les loups et lynx qui ont permis de constater leur présence en quantité significative. Ce sont de gros chats qui pèsent de 3 à 5 kilos.

– « Mourir à 19 ans-François Servant et le corps franc Simon « . C’est le titre d’un nouvel ouvrage de l’historien savoyard Claude Barbier. Francois Servant était un résistant largement oublié mais à tort. Il était militaire, puis il passa dans la Résistance, fut responsable du Corps franc Simon rattaché directement à Tom Morel. Il est mort le 27 janvier 1944 à l’âge de 19 ans.

– Des dameuses écologiques : la compagnie des Alpes a annoncé que ses dameuses fonctionneront à l’huile usagée dès la prochaine saison

 – Annecy : des immeubles chauffés avec des calories « propres ». Dès 2023,  500 appartements et bureaux de l’éco-quartier de Pré Billy seront chauffés et rafraichis grâce à la géothermie. Les calories sont récupérées à 200 mètres sous terre.

– Comment améliorer l’offre touristiques des Bauges? C’est le sujet étudié par deux chercheurs du pôle Tourisme de l’université de Savoie -Mont Blanc assistés de 200 étudiants. Ils ont notamment proposé de développer les offres touristiques et de revoir l’organisation et l’implantation des 6 offices de tourisme en charge de la promotion de la région des Bauges.

 

Prochaine publication : le 15 juin 2022

 

666666666

,

 

Publié dans Non classé

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*