Nouvelles du 15 avril 2019 (n° 103)

Accès au Mont Blanc. Le 8 avril, pour éviter les problèmes liés à la sur-fréquentation, le préfet de Haute Savoie a présenté les nouvelles modalités d’accès.  Les procédures et conditions de réservations dans les refuges du Goûter, de Tête Rousse et du Nid d’Aigle ont été renforcées. Tous les candidats à l’ascension recevront un « récépissé nominatif » qui facilitera les contrôles par les gendarmes et les personnes autorisées, y compris pour détecter les guides non qualifiés.
Par ailleurs, le préfet a prévu de remettre en état ou de sécuriser les itinéraires avant l’été, avec notamment la réalisation d’un balisage luminescent différent pour l’ascension et la descente. Chaque année, l’ascension du Mont-Blanc attire près de 25 000 alpinistes.

Savoie : dégâts des sangliers. Dans le département de Savoie, les sangliers sont relativement nombreux et ils créent beaucoup de dégâts. Dans ce département, ils sont classés comme animaux nuisibles. Chaque année, les chasseurs en prélèvent 3500 à 4000 et la Fédération de chasse doit verser aux agriculteurs une somme de 300 à 400.000 euros.

Tunnel de Chavril. Ce tunnel qui mène à Val d’Isère va être remis aux normes. Les travaux débuteront en juin prochain. Ils s’échelonneront sur plusieurs années. Concernant le tunnel du Villaret du Nial, victime de problèmes d’étanchéité, des travaux de drainage vont bientôt débuter.

– Thoiry : comment apprendre le solfège en s’amusant. Damien Mora, professeur de musique, a trouvé la solution : il a créé un jeu de cartes des 7 familles.

Tourisme : comment s’adapter aux besoins des 18/30 ans. Pour lutter contre la baisse constatée des jeunes, l’organisme de tourisme des deux départements, Savoie Mont Blanc Tourisme, associé à l’UCPA, a lancé une étude pour savoir comment mieux satisfaire les attentes des jeunes et pour adapter la communication en fonction de ces attentes. Certes, la montagne attire toujours mais les jeunes veulent des parcours plus sportifs, comme trek, aventure ou raid et non de simples promenades. Quant à la période, les jeunes préfèrent partir plusieurs fois dans l’année pour quelques jours et non cumuler leurs congés sur une seule période.

Liaison ferroviaire Lyon-Turin. Les choses avancent un peu. Le 8 avril, la presse a publié l’information disant que Mme Borne, ministre des transports, a demandé à la SNCF d’engager les études en vue de préciser les investissements nécessaires pour la réalisation des voies d’accès au tunnel de base. Elle a aussi demandé au préfet de la Région Auvergne Rhône-Alpes de constituer un comité de pilotage chargé de suivre la mise en œuvre de ce programme d’études.

-Accidents de l’hiver : un miracle. Parmi tous les accidents constatés au cours de la saison d’hiver, il y en a qui tiennent du miracle. C’est ainsi par exemple que le 7 avril, sans une égratignure ou presque, un skieur américain a dévissé sur 300 mètres sur une face assez raide, au col des Cristaux (dans le massif du Mont Blanc).

Evolution du statut des départements savoyards. Malgré la position de certains leaders et l’exemple des départements alsaciens, les conseillers départementaux ont décidé de s’en tenir à l’organisation actuelle en repoussant l’examen du problème à 2027.

Une entreprise savoyarde à Paris. La société SE Levage, dont le siège est à Sallenoves, est spécialisée dans les travaux de levage et de manutention hors normes. C’est elle qui, avec une grue de 130 tonnes, a mis en place la boule à facette géante qui orne l’entrée du nouveau magasin des Galeries Lafayette des Champs Elysée à Paris, ouvert le 28 mars.

Val Cenis : responsabilité des sociétés de remontées mécaniques. Le 4 avril a été publiée la décision du tribunal condamnant la SEM, gestionnaire de la station, pour “blessures involontaires avec incapacité inférieure ou égale à trois mois”, à 1500 euros d’amende ainsi qu’à 3000 euros de dommages et intérêts à titre provisionnel. L’affaire concernait un jeune vacancier de 11 ans qui, en février 2017, avait été victime d’une fracture d’un doigt suite à la chute d’un morceau de glace d’une vingtaine de centimètres, lequel s’était décroché du toit de la gare de départ du télésiège où il venait d’embarquer.

– Vallée de l’Arve : les industriels sont très mécontents de leurs collègues suisses. Ils ont des difficultés pour trouver le personnel dont ils ont besoin. Les Suisses ont les mêmes difficultés. Le 28 mars, les entrepreneurs locaux ont vu rouge en découvrant des offres d’emploi suisses très attrayantes imprimées sur les sachets qu’utilisent les boulangers de la région de Cluses pour la vente des baguettes de pain. Finalement, les boulangers ont arrêté l’utilisation de ces sachets.

Le Mont-Blanc est-il défiguré ? Une équipe du CNRS révèle que plus de la moitié des 100 plus belles courses, recensées en 1973 par Gaston Rebuffat, ont été modifiées par le recul glacière, les écroulements et chutes de pierres. Plusieurs ont même disparu.

Chambéry : le musée savoisien a acheté une épée pour 2800 euros. Il s’agit d’une épée datant de 1830, où figurent les armes de Savoie et celle de la “Compagnie des chevaliers tireurs de Chambéry”. C’est une pièce d’exception. Elle est dorée par endroit et les finitions sont très détaillées. Elle a été acquise lors d’une récente vente à l’Hôtel Drouot de Paris en utilisant le droit de préemption.

Nouvelles des associations : Trophées 2019 des Savoyards du monde. L’association a décidé de lancer une opération visant à récompenser les Savoyards partis dans d’autres régions de France ou à l’Etranger et qui agissent pour le renom et les intérêts des Pays de Savoie, à quelque titre que ce soit. Ce sujet est développé dans le présent site en première page (mot du Président) et dans la page   Trophees des Savoyards du monde. Egalement un flyer , reprenant les points principaux, a été diffusé.

Savoyards d’ici et d’ailleurs (précédemment savoyards du bout du monde). Depuis début janvier 2016, une journaliste de la station de radio france bleu pays de Savoie s’entretient chaque semaine, du lundi au vendredi, avec un savoyard expatrié ou avec un étranger venu s’installer en Savoie.
Depuis le 1er janvier 2019, elle a interrogé : Anne-Laure Favre en Floride, Delphine de Soultz en Allemagne, Céline Masson-Lewis en Angleterre  (pays de Galles), Aline Brassier en Nouvelle Calédonie, Stéphanie Batailler à Los Angeles, Michelle Sweeney à Pugny-Chatenod, Yannick Schuler à Mayotte, Cécile Duchamp d’Albertville au Québec, Mona Mornicchia à Madagscar, Rémy Cosnier de Moutiers à Montréal et Stockholm. Aude Saxod à Dubaï, Stéphane Caïdi à Montréal, Karen Glen canadienne à Montmin, Delphine Sellem-Blanchard  à Miami, Clotilde Baehrel en Allemagne, Ombeline et Simon sur les route d’Asie en vélo,  Karen Glenn du Canada à Montmin.
On peut écouter cette émission en direct sur ordinateur chaque jour du lundi au vendredi à 12h30 et 17 h 30 et aussi le dimanche de 12h05 à 12h30 en suivant le lien « www.francebleusavoie.radio.fr ». On peut aussi y accéder en différé en allant sur le site de francebleu et en choisissant « podcast », puis pays de Savoie et ensuite en cherchant l’émission dans la liste (titres commençant par « les ….»)
————————————-
Prochaine publication : le 1er  mai 2019

44444444444444444444444444444444444444444444444444444

Publié dans Non classé

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*