Nouvelles de 1er juin 2020 (n° 154)

– Les savoyards du monde sont en deuil : Jean Cimaz est décédé. Il était encore vice-président de notre Fédération mais il avait été président pendant une vingtaine d’année lorsqu’elle s’appelait « union mondiale des Savoyards ». Il s’était aussi beaucoup engagé dans la vie locale, notamment comme adjoint au maire de Bessans et à ce titre il avait participé à de multiples organismes ou associations dans la commune mais aussi en Maurienne et dans le département. Toutes ses activités n’auraient pu être menées à bien s’il ‘avait pas eu l’aide précieuse d’Irène, son épouse.
Jean Cimaz a été l’un des promoteurs de la création du présent site internet dont l’objectif est d’aider les Savoyards, partis dans d’autres régions de France ou dans le monde, à maintenir des relations avec leur région d’origine. Depuis le début, il a toujours été un relecteur attentif des projets à mettre dans le site, tout particulièrement des Nouvelles du Pays publiées tous les 1 et 15 de chaque mois.
Outre ses qualités d’homme et de citoyen, c’était une personne charmante et de rapport agréable. Nous perdons un grand ami.

                                                                     ———————————-

– Coronavirus : statistiques. A la date du 31 mai 2021, la France recense 16.596 hospitalisations en cours dont 2.948 en réanimation. À cette même date, 109.528 personnes sont décédées depuis le début de l’épidémie (dont 26.362 en EHPAD). Le nombre de décès représente 1,9% du nombre de cas confirmés.
En Haute-Savoie, il y a encore 120 personnes hospitalisées, dont 17 en réanimation, et 1.012 décès depuis le début de la pandémie.
En Savoie, il y a 73 hospitalisations en cours, dont 11 en réanimation, et 693 décès.
A la date du 31 mai, 25.439.848 personnes ont été vaccinées dont 17,8 % ont reçu toutes les doses prévues (soit 1 ou 2). Sur ce point, le gouvernement a pris des mesures pour augmenter le nombre de vaccinations mais il y a encore des réticences de la part de personnes qui ne veulent pas se faire vacciner, notamment avec les vaccins Astra Zanéca et Jonhson&Johnson.

Globalement, la situation s’est bien améliorée depuis le début mai comme le traduisent tous les indicateurs. notamment le taux d’incidence qui n’est plus que de 93,35 au 31 mai (c’est-à-dire que 93 personnes ont été découvertes contaminées au cours des 7 derniers jours sur une population de 100.000 habitants).
Depuis le 27 mai, des doses du vaccin Moderna sont disponibles dans les pharmacies et chez 3400 médecins. Désormais, les vaccinations sont accessibles par l’ensemble de la population de plus de 18 ans. Le 17 mai, Sanofi a confirmé la préparation d’un vaccin qui serait efficace à plus de 95% mais qui ne sera disponible que fin 2021. Il sera très utile si les vaccinations doivent être renouvelées périodiquement.
Maintenant, on attend les allégements du confinement prévus par le gouvernement pour les 9 et 30 juin.

– Plan « Avenir Montagnes ».  Accompagné de 4 ministres, le Premier ministre s’est rendu le 27 mai à la Station des Arcs et à la mairie de Bourg-Saint Maurice pour présenter le plan proposé par le gouvernement pour relancer l’activité touristique en montagne, vers un tourisme plus durable. Il ne s’agit donc pas « de relancer comme avant, mais de réinvestir pour transformer l’offre en montagne et répondre aux défis structurels de la destination ». Selon le Premier ministre, il y a la vulnérabilité face au climat et au manque de neige mais pas que cela. L’objectif proposé est triple : assurer la transition écologique dans les massifs, favoriser la diversification d’un modèle reposant encore trop sur le ski pour reconquérir les jeunes et dynamiser l’immobilier de loisir.  Il s’agit en définitive de faire en sorte que la montagne reste vivante toute l’année.

Concernant l’aide financière de l’Etat, le Premier ministre a annoncé un plan de relance de 640 millions de crédits publics pour assurer la transition des stations.
La principale mesure repose sur le lancement d’un fonds “Avenir montagnes”, doté de 331 millions d’euros de subventions, dont 300 dédiés à l’investissement, cofinancés par l’État (181 millions d’euros) et six régions (150 millions d’euros). 10 millions seront consacrés à la restauration de 1000 km de sentiers de montagne pour mieux valoriser la biodiversité. Ce fonds pourra financer des projets de nouvelles remontées mécaniques s’ils se traduisent par un moindre impact paysager où s’ils ont aussi une vocation estivale, notamment pour les VTT.

Un deuxième volet de 31 millions, dédiés à l’aide à l’ingénierie, permettra d’accompagner des territoires sélectionnés dans leurs études en vue d’une stratégie de reconversion notamment sur la poursuite ou non du ski. Dix millions seront consacrés au financement des études sur la mobilité, notamment destinées à limiter le flot des voitures.

Le troisième volet comprend différentes mesures, notamment, une mesure pour lutter contre les lits froids. Il s’agit de faire reprendre les immeubles concernés par des sociétés financières locales. Ces sociétés seront financées par la Caisse des Dépôts et consignations qui y consacrera 125 millions sur 5 ans. Des mesures sont aussi envisagées pour attirer les jeunes à la montagne (par jumelage d’écoles, promotion de la montagne…).
Par ailleurs, Jean Castex a accepté la demande d’inversion du calendrier scolaire de février 2023 pour permettre aux enfants de zone A de l’académie de Grenoble d’être en vacances du 6 au 19 février pendant les Mondiaux de ski alpin de Courchevel-Méribel en déplaçant la zone des Parisiens en fin de cycle (à partir du 19 février).

Jonathan Lamy, est parvenu au sommet de l’Everest (8 848 mètres), le 23 mai. C’est le premier savoyard et le 4ème français à réussir cet exploit. Il est aussi le plus jeune (25 ans). Il a fait l’ascension avec le concours d’une agence népalaise spécialisée. Le lendemain de son retour au camp de base, il a enchainé en faisant l’ascension d’un sommet voisin de 8 516 mètres. Il est moniteur de ski à Aime La Plagne. Auparavant, il avait déjà fait deux fois le Kilimandjaro (5 895 m) et trois fois le Mont Blanc (4810 m), mais aucun « 8000 ».

Hannibal à la télévision. Allant de l’Espagne en Italie à l’automne 218 avant J-C, Hannibal est-il passé par la vallée de la Maurienne et le col du Clapier ou ailleurs ? Le 27 mai, la chaine de télé France5 a diffusé un documentaire concluant qu’il serait passé par le col de la Traversette dans les Alpes du sud.

 -Accident d’un téléphérique à Stresa en Italie. Le 23 mai, une cabine s’est détachée de son câble porteur. La cabine était pleine à moitié avec 15 personnes. Il n’y eu qu’un seul survivant, un garçon de 5 ans. Après plusieurs jours d’enquête, les trois dirigeants de la société d’exploitation ont avoué à la police qu’ils avaient demandé de débrancher le frein de sécurité qui dysfonctionnait. Le remplacer aurait demandé d’arrêter le téléphérique pendant plusieurs jours et aurait fait perdre la recette qui est 20.000 € par jour.
En France, tous les responsables ont déclaré que cet accident n’est pas possible car les normes de sécurité sont très élevées. Le PDG de la Compagnie du Mont-Blanc, a déclaré notamment : tous nos appareils sont différents du téléphérique de Stresa. Chez nous, les câbles sont tressés entre eux et ils ne peuvent pas se rompre de la sorte. On peut être confronté à un autre type d’accident, mais c’est impossible qu’un câble se rompe sur un de nos téléphériques« ,

– Guillaume Rozier a été fait chevalier de l’ordre national du Mérite
. Le décret est paru le samedi 22 mai au Journal officiel. Il s’agit du jeune étudiant savoyard qui, tout seul et sur son temps de loisirs, a créé le site gratuit et sans publicité Covidtracker pour fournir des statistiques et des graphiques permettant de suivre chaque jour l’évolution de la pandémie du covid 19. Son succès est tel qu’il a réussi à créer des tableaux plus rapidement que les experts du Ministère et plus complets. Ce succès lui a permis de trouver un emploi dans le conseil informatique et d’intéresser des jeunes pour l’aider, bénévoles aussi. Depuis, il a créé le site « Vite ma dose  » qui permet d’obtenir des rendez-vous de vaccination. (voir l’article publié dans le bulletin n° 149 du 15 mars).

-Ouverture des remontées mécaniques. Depuis le 19 mai, les remontées peuvent fonctionner, mais avec des limites. Des stations qui ont encore de la neige en ont profité pour organiser un week end. C’est le cas de La Clusaz dans le secteur de la Balme. Les 23 et 24 mai, 1000 skieurs pouvaient skier gratuitement chaque jour, mais sur inscription. Plus de 30.000 se sont manifestés. Dans d’autres secteurs sans neige, des remontées ont été ouvertes pour les vététistes ou les marcheurs, comme au Salève où le téléphérique a été ouvert.
Concernant le ski d’été, les Deux Alpes ont ouvert le 29 mai. Val d’Isère, Tignes et La Grave le feront en juin.

 Ugine : décoration urbaine.  Le 12 mai, une roue Pelton a été placée au milieu du centre giratoire des Mollières. Cette roue en fonte pèse un peu plus de trois tonnes. Son diamètre est de 2 mètres. Elle provient de la centrale EDF qui se situe juste à côté de la place où elle a été remplacée après avoir fonctionné plus de 50.000 heures.

– Bouquetins du Bargy atteints par la brucellose. La campagne d’éradication de la brucellose reprend en Haute-Savoie dans le massif du Bargy. Dans un arrêté publié le 12 mai, le préfet de la Haute-Savoie autorise la capture de 50 bouquetins chaque année :  les animaux testés positifs à la maladie seront euthanasiés, les autres seront marqués et relâchés. Un bilan sera fait en décembre 2021 et 2022.

– Le Reposoir : comment limiter les dépenses de la Commune ? Le Conseil municipal a trouvé la solution. Ce sont les membres du conseil, assisté de quelques bénévoles, qui ont refait eux-mêmes la peinture de la salle des fêtes et de la salle de réunion du conseil. Lors du mandat précédent, les élus avaient déjà peint les murs des hangars communaux. La commune compte un peu plus de 500 habitants.

Football : Le club de Rumilly s’est fait remarquer cette année en accédant à la demi-finale de la coupe de France. Le club de Pont de Bonvoisin se distingue aussi en accueillant l’équipe du Réal de Madrid en août prochain mais seulement pour un stage d’entrainement. Le Real y recevra des enfants de la ville, pour s’y entrainer aussi. Tous les enfants recevront un équipement complet et quatre d’entre eux participeront à un tournoi en France avec, pour l’équipe gagnante (et les parents), une invitation pour rencontrer les jeunes du club madrilène à Madrid, le temps d’un week-end.

La Savoie : terre de la bière ? Lors du dernier concours du prestigieux concours France Bière Challenge, qui récompense les meilleures brasseries françaises, s’est tenu récemment à Bruxelles. Ce concours a mis en valeur neuf brasseries de la région Auvergne Rhône-Alpes. Deux brasseries savoyardes ont reçu des médailles : la brasserie du Mont-Blanc à Chambéry et la brasserie Caquot à Entrelacs.

– Concours national des crémants 2021. Les résultats du concours ont été dévoilés le 6 mai. Quatorze échantillons différents de l’appellation AOP crémant de Savoie ont été soumis au jury. Quatre médailles : ont été attribuées, soit deux d’or à la Cave du Prieuré – Raymond Barlet et Fils (Jongieux) et à La Maison du Vigneron (Hauteroche, Jura) et deux d’argent attribuées à La Cave des vins fins de Cruet et à La Maison du Vigneron d’Hauteroche.   45 vignerons produisent du crémant de Savoie (3.090 hl par an).

– Avalanches : quelle responsabilité pour les stations de ski ? Le 18 février 2018 à Val d’Isère, une fillette et son père décédaient dans une avalanche. Une ordonnance rendue par la juge d’instruction d’Albertville vient de renvoyer les communes de Val d’Isère et de Bonneval-sur-Arc devant le tribunal correctionnel pour “homicide involontaire” car les victimes étaient sur une piste de ski du domaine skiable entretenu par les services communaux.

– Livres sur la Savoie.  Pierre Hoffmann vient de publier un nouveau livre sur les lieux emblématiques de Savoie et dont le titre est « Hauts-Lieux de l’histoire en Pays de Savoie”. (Editions Le Papillon Rouge. 264 pages. Ouvrage disponible à la maison de la presse de Talloires, dans les librairies et sur internet). Il avait déjà publié “Ces Savoyards qui ont fait l’histoire” et “Femmes d’exception en Savoie ».

Les Savoyards d’ici et d’ailleurs. Depuis janvier 2016, une journaliste de la station de radio france bleu pays de Savoie s’entretient chaque semaine, du lundi au vendredi, avec un savoyard expatrié ou avec un étranger venu s’installer en Savoie.      Lors des dernières semaines, elle a interrogé :  Jerémy d’Annecy en Australie ; Coline à San Diego aux USA ; Angus Newton de Liverpool à Chamonix ; Carole Picard de Grésy sur Aix au Mexique ; Bettina du Brésil à Ambilly ; Amandine de Tarentaise au Canada ;  Dorian de Sée en Nouvelle Zélande ; Philippe du Bourget du Lac en Australie ; Sou de Thaïlande à Annecy.
Consulter le site : Les Savoyards d’Ici ou d’Ailleurs – Émission sur France Bleue Pays de Savoie.

——————

Prochaine publication : le 15 juin 2021

 

Publié dans Non classé

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*