Lors de travaux de tassement, une pelle mécanique avait écrasé des bruyères des neiges (Erica Carnea), figurant sur la liste des espèces protégées par la réglementation environnementale.

Par jugement, publié le 5 septembre, l’entreprise a été condamnée à une amende de 10.000 euros dont 7.000 avec sursis par le tribunal correctionnel d’Albertville