Nouvelles du 31 octobre 2021 (n° 164)

– Coronavirus : éléments statistiques. A la date du 31 octobre 2021, on recense en France 6.524 hospitalisations en cours dont 1.039 en réanimation. À cette même date, 117.648 personnes sont décédées depuis le début de l’épidémie (dont 26.837 en EHPAD).
En Haute-Savoie, Il y a 52 personnes hospitalisées, dont 6 en réanimation, et 1.077 décès. En Savoie, il y a 32 hospitalisations en cours, dont 5 en réanimation et 725 décès.
A la date, du 28 octobre 51.173.481 personnes ont été vaccinées au moins une fois, soit plus de 75 % de la population,
Globalement, la situation continue à s’améliorer mais en en divers endroits on constate une augmentation du taux d’incidence, comme en Haute-Savoie où le taux d’incidence s’élève au 30 octobre à 65,19 pour 100 000 habitants, soit au-dessus de la moyenne régionale (50,2) et de la moyenne nationale (55,9).C’est pourquoi le préfet a décidé prolonger jusqu’au 12 novembre  les mesures prises antérieurement, soit masque obligatoire dans tout le département pour toute personne de 11 ans et plus dans  les rassemblements, réunions ou activités organisés sur la voie publique ou dans des lieux ouverts au public de plus de dix personnes ; les marchés, brocantes… ; également dans les files d’attente à l’entrée des stades, salles de spectacle, établissements sportifs… ; et tous les établissements recevant du public soumis au pass sanitaire.

-Election à la Présidence de la République. Dans sa campagne pour être désigné candidat du parti LR (les Républicains), Michel Barnier a l’occasion de parler souvent de la Savoie et d’en faire la promotion. C’est d’ailleurs à Aix-les-Bains qu’il a annoncé sa décision d’être candidat. Le 3 novembre, il sera à Cornier pour présenter son programme.   Pour plus d’information, voir son site internet https://www.michel-barnier.fr

– La Roche sur Foron : congrès des maires. Les maires de Haute-Savoie tiendront leur congrès annuel le 6 novembre. M.Castex, Premier ministre, y participera.

-Le Grand Bornand : congrès des élus de la montagne (ANEM), les 21 et 22 octobre 2021. 500 congressistes étaient présents. Plusieurs ministres sont intervenus dont Jean-Baptiste Lemoyne, secrétaire d’État chargé du tourisme.  Les sujets traités concernaient   l’agriculture, le pastoralisme, la forêt, l’entretien des cours d’eau, l’hydro électricité et le tourisme. Concernant le tourisme, ils ont constaté que la crise du covid amènera plus de touristes à la montagne ce qui pose le problème de les accueillir dans les meilleurs conditions et sans dégrader la montagne.

– Station des Glières : agrandissement du stock de neige pour garantir la pratique du ski de fond. Les travaux réalisés ont permis de doubler la capacité de la plateforme de stockage de la neige qui est maintenant de 5000 mètres cubes. Mais il a fallu couper quelques sapins. Ils ont été broyés grâce à une machine qui peut avaler des troncs de 80 cm de diamètre et les réduire en copeaux. Ces copeaux serviront à recouvrir la masse de neige hyperdamée en vue de sa conservation. Avec ce stock de neige, la station peut commencer plus tôt la saison et n’a pas besoin de canons à neige.

-Annecy : Les grands problèmes de l’automne du préfet. Le préfet en a fait le tour lors d’une rencontre avec la presse, le 27 octobre. Il y a notamment le taux d’incidence du coronavirus qui est remonté et s’élève maintenant à plus de 60 cas pour 100.000 habitants (65,19 le 31 octobre), sans doute à cause du relâchement du respect des gestes barrières. La décision sera prise au début novembre en ce qui concerne la présentation du pass sanitaire pour accéder aux remontées mécaniques des stations de ski. Des dispositions doivent être étudiées pour favoriser le logement social malgré la hausse incessante du prix de l’immobilier et des sols. Pour rapprocher les habitants des services publics, il est envisagé de créer des Maisons France-Services pour atteindre un nombre de 21 d’ici fin 2022.

-Bourg-Saint-Maurice : inauguration de la Maison France Services. Cet établissement, inauguré le 28 septembre en présence de toutes les autorités locales, fonctionne depuis 3 mois à la satisfaction générale. Cette maison a pour vocation de réunir en un seul endroit des correspondants susceptibles d’aider la population à résoudre tous les problèmes concernant  les  administrations qu’il s’agisse de l’emploi, la santé, la retraite, le logement, les impôts,….et y compris avec  l’accompagnement au numérique lorsqu’il est nécessaire…
Lors du Grand débat national qui avait suivi la crise des Gilets Jaunes, le président de la République avait annoncé que le gouvernement soutiendrait la création d’un tel service dans chaque canton. A l’heure actuelle 1500 maisons de ce type ont déjà le label MFS (Maison France Service).

-Les stations préparent la saison d’hiver. Comme les autres années, la période de recrutement des saisonniers a commencé. Pour faciliter les opérations de recrutement, le service Pôle emploi d’Albertville et la Mission locale jeunes ont réaménagé leur forum habituel pour publier sur internet les emplois à pourvoir, en Tarantaise et Maurienne, mais aussi pour permettre les entretiens d’embauche directement en ligne sans que les demandeurs d’emplois aient à se déplacer. Cette formule a du succès, néanmoins les employeurs, surtout les hôtels-restaurants craignent de ne pouvoir trouver tout le personnel dont ils ont besoin surtout que du côté de la clientèle les réservations se présentent assez bien.

– Accidents de la montagne. Le 24 octobre un Lyonnais de 20 ans se trouvait, avec un ami, à 3300 mètres d’altitude dans le Massif du Mont-Blanc, près du refuge Durier. Il a dévissé et fait une chute  (mortelle) sur 500 mètres. Ils n’étaient pas encordés.


-Bourg-Saint Maurice : Deux médecins grecs à l’hôpital.
Dans le cadre d’un partenariat signé avec l’université de Thessalonique, deux jeunes médecins vont passer plusieurs mois à l’hôpital pour parfaire leur formation et échanger avec les médecins français.


– Pêche au lac Léman
.  En 2020, les 138 pêcheurs professionnels ont pêché 203 tonnes de féras et 253 t de perches, contre 120 et 288 en 2019.
Pour les autres poissons la pêche est pour 2020 de  :  brochet (28,9 t), omble chevalier (11,6 t) , écrevisse signal, une espèce exotique envahissante ( 5,9 t),  truites ( 8 t).

– Thonon : contrôle des durées de stationnement. A partir du 1er novembre, les procès-verbaux, pour dépassement de durée de stationnement, pourront être établis directement par un véhicule qui peut lire des plaques d’immatriculation des voitures.

– Tour de France cycliste 2022: la Haute-Savoie bien servie. 1er juillet : départ de Copenhague, 10 juillet : Aigle – Chatel, 11 juillet : repos à Morzine, 12 juillet : Morzine – Megève, 13 juillet : Albertville – col du Granon, 24 juillet : arrivée à Paris.   Le Département aidera les communes d’arrivée d’étapes  en finançant le « ticket d’entrée sur le Tour »«  que leur demande l’Organisation du tour (près de 110 000 euros pour une arrivée). En outre, les communes doivent participer à la logistique de la course en mettant à disposition du matériel, des salles et les espaces nécessaires pour l’arrivée des coureurs et le stationnement des véhicules.

– Installations illégales de Gens du voyage. Faisant suite aux multiples plaintes concernant le non-respect de la législation (loi du 7 novembre 2008) par les gens du voyage qui ont tendance à s’installer un peu partout, même lorsque des terrains sont prévus, le président de la République a annoncé que, dès cet automne, les installations illicites de gens du voyage pourront faire l’objet d’amendes forfaitaires délictuelles sur l’ensemble du territoire.

– Almanach Savoyard 2022 : il est paru. 100.000 familles l’achètent chaque année.

– Manifestations contre les attaques des loups. Les agriculteurs et les chasseurs accompagnés d’élus, ont organisé une manifestation nationale le 15 octobre pour faire entendre leur mécontentement vis-à-vis de la politique gouvernementale car le nombre d’attaques n’a jamais été aussi élevé.
A Annecy, 150 agriculteurs et chasseurs -et 270 moutons- étaient regroupés pour accompagner une délégation reçue par le préfet. Un agriculteur a annoncé qu’il y a eu 173 attaques et plus de 400 animaux morts cette saison dans le département. De plus, quand ils ne peuvent pas attaquer des moutons, les loups attaquent des bovins, surtout des veaux, des chèvres, voire des poulains mais aussi des animaux sauvages, ce qui fait que le gibier se fait donc de plus en plus rare.

A Chambéry, il y avait 200 manifestants. Un éleveur d’ovins, a dit avoir perdu 138 bêtes cette saison, sur les 1 440 de son troupeau. Jamais, il n’avait eu autant d’attaques. De guerre lasse, son berger a démissionné et il a dû écourter la saison d’alpage d’un mois et demi. Pour cet éleveur, et les autres, la cohabitation moutons/loups est « invivable ». Un autre éleveur a dit ,qu’outre les problèmes financiers, ils ont de plus en plus de difficulté à supporter le stress causé par la situation.

Pour le président des Jeunes Agriculteurs de Haute-Savoie, l’objectif est d’arriver à zéro attaque et d’avoir le droit de protéger les troupeaux sans devoir attendre l’autorisation des services de l’État. On accepte le loup, mais il faut qu’on ait le droit de se défendre ».

Les éleveurs demandent aussi que le règlement des indemnités soit plus rapide car celles de 2020 ne sont pas encore toutes réglées.
Par ailleurs, un autre éleveur a précisé que  » le pastoralisme fait partie de notre culture et qu’il contribue, en plus, à l’entretien des alpages. Sans cet entretien, pas de pistes de ski, ni de sentiers de randonnée ».

De son côté, la sénatrice de Savoie, Martine Berthet, avec l’appui de sénateurs et députés, a interpellé le président de la République pour lui demander d’intervenir pour que le gouvernement prenne en compte “les grandes difficultés” que subissent les éleveurs savoyards face au loup. La crainte de la sénatrice ,et de ses cosignataires, est que les éleveurs quittent les alpages. Ce serait alors non seulement la fin du consommer local et durable mais aussi la fin de l’entretien des alpages avec l’augmentation des risques naturels et des conséquences fâcheuses pour le ski et tourisme.

———————-
Prochaine publication : le 15 novembre 2021

 

Publié dans Non classé

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*