Nouvelles du 1er novembre 2018 (n° 92)

Commémoration du 11 novembre 1918. Partout en France, des manifestations de toutes natures ont été ou seront organisées notamment pour rendre hommage aux combattants et rappeler que cette guerre fit en France 1.400.000 morts (soit 1 français sur 29), 4,2 millions de blessés dont 1 million devenus invalides et 15000 « gueules cassées », 700.000 veuves et 1.100.000 orphelins.
Les Savoyards ont largement participé à la guerre. Il y a eu d’abord 20.000 soldats tués (soit un des pourcentages les plus élevés de France par rapport à la population au niveau départemental. Pour alimenter les armées de nombreuses usines ont été transformées pour fabriquer des armes notamment dans les vallées de Cluses et de Maurienne. 500.000 réfugiés (femmes, enfants, vieillards) ont été accueillis à Annemasse, Thonon, Evian, en provenance des régions occupées par les Allemands et jugés, par eux, inutiles à leur économie. Ils étaient amenés en trains par la Croix Rouge via la Suisse jusqu’à Genève/Annemasse ou Saint-Gingolph/Evian. La plupart n’ont fait que transiter quelques jours avant d’être dirigés vers d’autres régions de France. Il y eut aussi l’accueil, dans les hôtels d’Aix les Bains, de nombreux soldats américains pour y être soignés ou pour passer quelques jours de permission…
Les 29 et 30 septembre, le château de Montrottier, avec le concours de plusieurs associations et l’aide du département, a reconstitué un camp de soldats en tenue d’époque pour monter comment vivaient alors les chasseurs alpins et quelles étaient leurs armes. Il y avait aussi une exposition portant sur les soldats de montagne et sur la vie des enfants pendant la guerre. Deux classes de 3ème du collège de Saint-Michel-de-Maurienne ont été invités dans la tribune présidentielle pour assister aux cérémonies organisées le 11 novembre à Paris. Pour leur part, les membres du groupe Généalogie/Histoire des Savoyards de Lyon ont marqué l’anniversaire de l’armistice en y consacrant deux séances mensuelles.

– Premières neiges en montagne. Le 27 octobre, on est passé brusquement de l’été à l’hiver : baisse importante de la température et chute de neige en basse altitude et 10 cm à 1800 mètres. De nouvelles chutes de neige sont intervenues dans la nuit du 29 au 30 (5 cm à 1000 m) mais dans la journée la neige a fondu jusqu’à 1400 m. Même s’il y a eu quelques coupures de courant dans les départements savoyards, il n’y a pas eu à déplorer des difficultés de circulation et des coupures de courant comme celles rencontrées dans le Massif Central créées par de très importantes chutes de neige mais surtout en très peu de temps. Pour le 1er novembre, la météo annonce la reprise de la chute de neige en altitude.

– Tignes : ouverture de la saison de ski. Malgré les effets de la chaleur excessive de cet été qui a beaucoup fait fondre le glacier de la Grande Motte, il a été décidé, comme les années dernières, d’ouvrir les pistes aux skieurs dès le dernier week-end de septembre pour répondre aux demandes des équipes de haut niveau, des clubs et des professionnels. Les petites chutes de neige intervenues en octobre ont fait du bien mais, pour l’avenir, il faudra sans doute trouver des solutions permettant de conserver la neige. C’est ce qu’a fait la station de Bessans qui a pu ouvrir 2,5 km de piste de ski de fonds dès le 20 octobre grâce à de la neige stockée l’hiver dernier sous une épaisse couche de sciure.
Les premières courses de la coupe du monde ont démarrées sur le glacier de Rettenbach à Solden (Tyrol) du 26 au 28 octobre. Tessa Worley a remporté le slalom.

– Evian : Marc Francina est mort le 26 octobre à l’âge de 70 ans. Depuis le printemps dernier sa maladie l’empêchait d’exercer ses fonctions officielles de maire. Il avait été conseiller municipal depuis 1977 et maire depuis 1995. Il avait aussi été conseiller départemental de 1982 à 2003 et avait fait trois mandats de députés.

– La Savoie à la télévision. Dans le cadre de la série Echappées belles, France5 a projeté le 20 octobre un reportage sur Chamonix et le Mont Blanc.

– Chambéry/Aix: Promotion du télétravail. Dans le cadre de leurs actions communes, les deux agglomérations ont lancé une action  pour favoriser le développement du télétravail dans les Bauges et la Chautagne.

– Promotion de la raclette de Savoie. L’organisme de gestion de la raclette de Savoie IGP organisera cet hiver, dans les principales stations ski de Savoie-Mont Blanc, une opération intitulée « Raclette de Savoie Show », c’est à dire des présentations du produit avec des dégustations gratuites.

– Annemasse : comment diminuer les accidents au niveau des passages pour piétons ? Pour cela la ville teste depuis quelques semaines un nouveau système dans le cadre d’une opération nationale. Il s’agit de marquer au sol un passage piéton créant une illusion d’optique qui incite les automobilistes à ralentir. Le dispositif est constitué de quatre systèmes de bandes de résine antidérapante donnant un effet visuel de rebond, de jour comme de nuit. Ce dispositif existe à l’Etranger notamment depuis 10 ans au Canada. Il sera prochainement testé à Annecy.

– Annecy : visite ministérielle, le 15 octobre. Jean-Baptiste Lemoyne, secrétaire d’État auprès du ministre de l’Europe et des affaires étrangères, a participé au congrès du Groupement national des indépendants de l’hôtellerie et de la restauration qui se tenait à l’Impérial Palace. Il a notamment expliqué comment le gouvernement envisage de lutter contre les difficultés de recrutement que connaissent les restaurants et hôtels locaux.

Excenevex : Disparition de la Maison Dauvet. Le 15 octobre, le tribunal de commerce a prononcé la liquidation de l’entreprise. La candidature du seul repreneur qui s’était présenté n’a pas été jugée suffisamment sérieuse par le tribunal et, de plus, il ne proposait de reprendre que 5 salariés sur 15. C’est donc la disparition du dernier batteur d’or de France. Il était labellisé « Entreprise du patrimoine vivant ».

– Nouvelle commune « Porte-de-Savoie » au 1er janvier 2019. Elle est créée par fusion des communes de Francin et de Les Marches. Elle aura 3500 habitants.

Montriond: un chasseur tue un vététiste, le 13 octobre. Le vététiste, âgé de 34 ans, descendait en lisière de forêt mais le chasseur, un homme de 22 ans, dit qu’il avait vu un sanglier mais un sanglier qui n’a été vu par aucun des 8 autres chasseurs. Selon le procureur, la visibilité était parfaite et la distance entre le chasseur et sa victime n’était que de 25 mètres. A l’issue de sa garde à vue, le chasseur a été déféré devant le juge d’instruction et placé sous contrôle judiciaire. Des mesures administratives ont immédiatement été prises : notamment retrait du permis de chasse de tous les membres du groupe de chasseurs, suspension du droit de chasse dans le secteur jusqu’à la fin de la saison. La fédération des chasseurs et les autorités doivent se concerter pour trouver des mesures permettant d’éviter ce type d’accidents, surtout que c’est déjà le cinquième mort de la saison de chasse en cours et qu’il y en a eu 13 dans la période précédente (2017/2018).

– Les savoyards d’ici et d’ailleurs (précédemment savoyards du bout du monde). Depuis début janvier 2016, une journaliste de la station de radio france bleu pays de Savoie s’entretient chaque semaine, du lundi au vendredi, avec des savoyards expatries mais aussi des étrangers venus s’installer en Savoie. Depuis le 1er janvier 2018, elle a interrogé : Florian Bazin en Caroline du sud, Tim O’connor irlandais à Méry, Mikael Legon en Nouvelle Zélande, Charlotte Beloc en Ecosse, Axelle Puthod à Mayotte, Alex Ramel à Brazzaville (Congo), Evelyne Gasse à Sainte-Lucie (petites antilles), Catherine Baudin à Granby (Québec), Sophie Boyadjan à Singapour. Jerry en Angleterre ; Thibaud Riquier à Brisbanne en Australie; Martine Laquaz à Tahiti; Justin Smit, un hollandais, à la Motte Servolex; Agnès Marin à Philadelphie, Tiphaine au Brésil (Sao Paulo), David Reymond à la Réunion, Marion Hody en Nouvelle Zélande; Julie Djian au Japon, Jean Demencik de Slovaquie, Lea Lantelme en Australie, David Papoutchan au Canada (Winnipeg), Marlene Bouscal en Angleterre; Victor Zimmerman en Nouvelle Calédonie (Noumea), Jessica Browning des USA (Memphis) à Aix-les-bains, Gilles Fressoz au Québec; Arthur Thouret, photographe chambérien, qui a fait un voyage de six mois sur l’une des routes de la soie ; Aurélie Pollet, originaire de Chambéry, en Serbie, Christophe Stramba au Liban, Carola Sperenza de Turin à Chambéry.
On peut écouter cette émission en direct sur ordinateur chaque jour du lundi au vendredi à 12 h 50 et 17 h 30 et en best-of le dimanche entre 12h05 et 12h30 en suivant le lien « www.francebleusavoie.radio.fr ». on peut aussi y accéder en différé en allant sur le site de francebleu et en choisissant » podcast », puis pays de Savoie et ensuite en cherchant l’émission dans la liste (titres commençant par « les …. »)
————————————-
Prochaine publication : le 15 novembre 2018

Publié dans Non classé

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*