Nouvelles du 1er mars 2020 (n° 124)

– Saison de ski. Le samedi 22 février a connu le plus important chassé-croisé de la saison. La circulation automobile a été très chargée et il y a eu quelques bouchons mais globalement, et avec le soleil, les choses se sont bien passées. A noter que ce jour-là l’aéroport de Chambéry a connu une affluence exceptionnelle avec 200 vols et 12 000 passagers, essentiellement des britanniques.
Après des températures printanières et l’absence de neige dans les stations de basse et moyenne altitude, de nouvelles chutes de neige sont arrivées les 26 et 27 février. Dans les Alpes, la journée du 28 a été magnifique mais le 29 après-midi a vu le retour d’un temps pluvieux et neigeux en altitude (aux alentours de 1300/1500).

– Accidents de ski. Malgré les recommandations, les accidents sont nombreux le plus souvent sans gravité mais il est constaté que la cause est souvent l’imprudence. Par exemple, à Megève, deux jeunes filles de 16/17 ans, qui s’amusaient ou chahutaient en skiant, ont chuté en touchant le bord de la piste, puis ont dévalé une pente et ont percuté le mur d’un chalet voisin. Gravement blessées, elles ont été transportées l’une à l’hôpital de Genève et l’autre à l’hôpital de Sallanches.
Dans d’autres exemples, c’est l’impréparation qui est en cause. C’est ainsi que le 22 février, à Saint Jean d’Aulps, un groupe de 10 scouts faisaient une promenade en raquettes dans un endroit boisé mais ils se sont égarés dans un secteur de barres rocheuses et incapables de retrouver le chemin du retour. Ils ont alors appelé du secours et un hélicoptère est allé les récupérer.

– La Savoie à la télévision : le 14 février lors de l’émission de France 5 « La maison de France 5 », les reportages portaient sur des appartements situés à Chambéry. A cette occasion un reportage a été fait sur l’usine Opinel , au cours duquel, le directeur a dit que la production actuelle est de 5 millions de couteaux par an dont une petite quantité de couteaux de luxe fait entièrement à la main.

Quelle station de ski offre le meilleur rapport qualité/prix dans les Alpes ? Holdu, un moteur de recherches spécialisé dans la réservation de locations de vacances, a réalisé une enquête sur les stations ayant plus de 50 km de pistes. Pour cet organisme, c’est le domaine des Portes du soleil (avec Chatel, Morgins, Morzine…) qui arrive en tête, c’est le plus grand domaine de France, l’un des plus grand au monde, avec 316 pistes et 650 km de descente. Vient ensuite le domaine des 3 Vallées (Courchevel…), puis le domaine Évasion Mont-Blanc (Megève…) et ensuite le domaine des Sybelles (La Toussuire, le Corbier….), puis en 5ème position, Serre Chevalier (Hautes-Alpes). Le classement a été fait en divisant la somme du prix journalier du forfait en haute saison et de la moyenne journalière par personne du coût d’un hébergement, le tout divisé par le nombre de kilomètre de pistes de la station.

– Le chien « berger de Savoie et des Alpes » a été reconnu officiellement comme une race à part entière par la société centrale canine, le 28 janvier dernier. Ce chien existe surtout dans les Alpes françaises mais aussi en Suisse et Vallée d’Aoste. Il a bon caractère, est rustique, costaud, polyvalent et, comme son nom l’indique, c’est un excellent gardien des troupeaux, donc c’est un « chien de travail » qui était très utilisé dans les fermes. Certains sont devenus chiens d’aveugles et même chiens d’avalanche.

– Coronavirus à la Balme de Sillingy. Un cas a été découvert dans cette commune proche d’Annecy. Il s’agit d’une personne qui avait fait un voyage professionnel en Italie. Depuis, son épouse a été contaminée et aussi 3 autres personnes  proches. Toutes les mesures nécessaires ont été prises, y compris l’annulation du carnaval vénitien d’Annecy qui promettait d’être encore plus beau que les années précédentes.

– Montvalezan : station de La Rosière. Le projet de construction d’un Club Med de 930 lits divise la population. Pour certains, ce sont des emplois et le conseil municipal est favorable mais d’autres y sont farouchement opposés. Ils veulent qu’on arrête de bétonner et qu’on conserve le caractère familial de la station reconnu par le label « Famille plus ». De plus, avec une augmentation prévue de 3000 skieurs, ils estiment que le site serait engorgé et même totalement saturé. En outre, tout un pan de montagne serait défiguré et ils soulèvent aussi le problème des ressources en eau potable et le traitement des eaux usées.

– L’entreprise « Baby coque » se développe. Cette entreprise, fondée à Ballaison par la Mère Gaud, pour faire le commerce des œufs et des volailles, s’est beaucoup développée. Elle a toujours besoin de plus d’œufs et donc de plus d’éleveurs avec lesquels elle s’associe. En 2020, elle espère pouvoir inaugurer une dizaine de nouveaux poulaillers comme celui du village de Chaumont (près de Saint-Julien) qui vient d’être mis en service. C’est une installation ultra moderne de 1800 m² sur 6 hectares qui peut accueillir 15 000 poules pondeuses, élevées en plein air.

– Annecy : projet d’utiliser de l’eau du lac pour chauffer des immeubles. L’eau servirait à chauffer ou à rafraichir une partie du quartier des Trésums (550 logements, des résidences, des hôtels). L’eau serait prélevée à 200 mètres de profondeur à 7 degrés, elle passerait dans des échangeurs sans traitement puis serait rejetée au même endroit et à la même température. Ce projet permettrait de satisfaire 95% des besoins en eau chaude et chauffage des clients concernés. Le coût total de l’opération serait de l’ordre de 5,7 millions d’euros. Pour les clients, leurs factures, devraient être de montants comparables à celles d’un système classique. Un tel système fonctionne déjà à Genève mais aucun en France.

Comment consommer du Beaufort en toutes circonstances ? Pour pouvoir consommer plus facilement ce fromage, la profession a décidé de le présenter aussi en barre de 25 grammes, ainsi il pourrait remplacer les barres de céréales ou de chocolat. Depuis quelques mois, on teste la formule, notamment auprès des enfants des stations de ski.

Plateau des Glières. C’est un haut lieu de la Résistance française en 1944. C’est pourquoi des opposants au projet de modification des régimes de retraites proposé par le gouvernement s’en sont inspirés pour manifester leur opposition. Ainsi, 200 personnes environ ont organisé une file indienne et on écrit un grand NON sur la neige.

– Projet de liaison entre la gare du Fayet et le village de Saint-Gervais. Cela fait des années que ce projet existe mais il devrait avancer puisque le 17 février, une réunion s’est tenue pour en parler entre la commune, le conseil départemental, les architectes des Bâtiments de France et l’État. Un projet devrait être présenté courant mars. Il s’agirait d’un télécabine classique ouvert à tous et pas seulement aux skieurs.

– Nouvelles du cuisinier Marc Veyrat. Après le rejet de sa demande par le tribunal, il renonce à poursuivre en cour d’appel le guide Michelin qui lui a retiré sa troisième étoile mais il entend poursuivre son combat contre le guide sous d’autres formes qu’il n’a pas données.

 – Martin Fourcade, un grand champion. Le 26 février, lors des championnats du monde de biathlon à Antholz en Italie, il a remporté la course en individuel des 20 km contre-la-montre. La réussite de Fourcade a été complétée par celle de l’équipe de relais hommes avec ses 3 autres partenaires Emilien Jacquelin, Simon Desthieux et Quentin Fillon Maillet.  Pour Martin Fourcade, c’est sa 12ème médaille d’or  de champion du monde.

-Les Savoyards d’ici et d’ailleurs. Depuis début janvier 2016, une journaliste de la station de radio france bleu pays de Savoie s’entretient chaque semaine, du lundi au vendredi, avec un savoyard expatrié ou avec un étranger venu s’installer en Savoie. Lors des dernières semaines, elle a interrogé : Mavis Boys-Smith une anglaise à Albens, Leila Rodrigues brésilienne à Chambéry, Adrien Tépeznon à Montréal, Emile Thiollier de Cruet en Iran, Christine Col d’Aussois à San Francisco, Anke Maenner une allemande à Barberaz, Angélique Tardivel d’Annecy à Saskatoon au Canada, Jeannne Bowman une anglaise à Jarrier, Marine Suet de Dingy-Saint-Clair à Las Végas, Claudia Quinten du Pérou à Saint-Béron. On peut écouter cette émission sur ordinateur en podcast en suivant le lien (à recopier) : https://podcasts.apple.com/fr/podcast/les-savoyards-du-bout-du-monde-fb-pays-de-savoie

———————-

Prochaine publication : le 15 mars 2020

Publié dans Non classé

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*