Nouvelles du 1er mars 2018 (n°76)

 – Jeux olympiques d’hiver en Corée. Malgré quelques déceptions, les Français ont eu de bons  résultats en égalant le score de Sotchi, soit 15 médailles  (5 or,  4 argent, 6 bronze). Les Savoyards ont bien figuré en en obtenant la moitié   : Pinturault et Muffat-Jeandet (argent et bronze au combiné alpin), Julia Péreira argent  en snow board cross (une jeune fille de 16 ans actuellement en classe de 1ère au lycée d’Albertville mais licenciée au club de Isola 2000), Alexis Pinturault ( argent en slalom géant,  deuxième médaille), Maurice Manificat et Jean-Marc Gaillard  (bronze au relais 4×10 km en ski de fond avec le parisien de Megève Clément Parisse et le vosgien Adrien Backscheider), Marie Martinod (argent en ski acrobatique half pipe), Maurice Manificat (deuxième médaille en  bronze au sprint de ski de fond par équipes  avec Richard Jouve), Justine Braisaz  (bronze en biathlon sprint par équipe avec Anaïs Chevalier, Marie Dorin et Anaïs Bescond).
Avec ses trois médailles d’or et les deux obtenues à Sotchi en 2014, Martin Fourcade  devient  le sportif français le plus titré de l’histoire des jeux olympiques (hiver et été).
Après les Jeux olympiques, les Jeux paralympiques vont aussi se dérouler à PyeongChang du 9 au 18 mars 2018. La porte-drapeau de la délégation tricolore sera Marie Bochet, quadruple championne olympique de ski.

– Nouvelles de  la saison de ski : La deuxième quinzaine de février a été favorable aux skieurs malgré la vague de froid venue de Sibérie. Les chassés-croisés habituels en fin de semaine ont entrainé des retards mais les routes étaient excellentes.

– Plan loup 2018. Le ministère de la Transition écologique  a publié le 19 février les dispositions arrêtées pour 2018. Ce plan prévoit, comme en 2017,  le prélèvement de 40 loups, au maximum,  pour la période 1er janvier–31 décembre. Mais en même temps, on prévoit  que la population des loups, qui est actuellement estimée à 360,  doit être portée à 500 d’ici 2023. Ces dispositions mécontentent tout le monde,  les éleveurs et les écologistes. Certes, ces dispositions pourront être revues si le comptage qui doit être fait au printemps donne une population supérieure à 360. Les éleveurs disent que  le ministre n’a pas répondu à leur demande  « de reconnaissance de leur droit légitime à défendre leurs troupeaux  » ni que le prélèvement   des loups doit viser en priorité les plus agressifs c’est-à-dire  que les prélèvements devraient  intervenir au moment des attaques mais il est dit que   les tirs de défense devraient être facilités, du moins en cas de situation exceptionnelle. En 2017, les loups ont tué 12000 moutons en France.

– Annecy : comment connaître le menu du jour des restaurants de la ville? Un groupe de 6 jeunes gens ont créé une  start-up pour exploiter l’application « menu du jour », accessible sur smartphone, et qui  donne les menus du jour de  restaurants partenaires de la ville d’Annecy. Ils ont fait le même travail pour Chambéry, Aix-les-Bains,  Annemasse, Bonneville et La Roche-sur-Foron. Comme l’affaire marche bien, ils vont continuer sur Grenoble et Lyon, puis progressivement partout en  France et ensuite à l’international.

– Méribel : la station a fêté ses 80 ans le 28 février.

 – Val Cenis : Tester les nouvelles glisses. Les 15 et 16  février, la station a organisé une animation  permettant au grand public de tester gratuitement les nouvelles formes de sport de neige : snowboard freestyle, E-fat bike, ski hors-piste…
De son côté, la station du Corbier a créé  une nouvelle activité à savoir du bateau à voile sur neige. Du 17 au 19 février ont été organisées les journées « Les Sybelles optimist” au cours desquelles des équipes ont tenté d’être les plus rapides  en descente à la barre de leur optimist, faisant fonction de luges.  Ces petits bateaux à fond plat, servant habituellement de  voilier d’apprentissage de la navigation pour les enfants,  glissent bien sur la neige mais la conduite avec les pagaies est délicate.

Le  Guide Michelin a attribué deux étoiles au restaurant français « le Normandie » du plus grand palace de Bangkok. Le chef, Arnaud Dunand-Sauthier, est originaire de Chambéry. Il est responsable du restaurant  depuis 5 ans avec une équipe de 10 cuisiniers et 3 pâtissiers. Il maintient les relations avec la Savoie par des recettes et  des produits savoyards.

– Economie : le groupe Intersport accroit son implantation en montagne. Cette saison ,6 nouveaux magasins ont été ouverts dans des stations  savoyardes : 2 aux Menuires, 1 à Méribel, 1 arc 1600 et 1950,  1 à Châtel,

– Bessans : Démolition de la passerelle en bois, c’était le symbole des jeux olympiques d’Albertville de 1992. Elle avait été récupérée  aux Saisies et placée à l’entrée du village pour permettre aux skieurs nordiques de traverser la route.  Mais, après 25 ans, le temps a fait son œuvre et il a fallu la retirer pour des raisons de sécurité suite aux dégâts causés par la tempête Eleanor.

– Megève : interdiction d’un cirque utilisant des animaux. Ainsi en a décidé le conseil municipal lors de sa dernière réunion pour des raisons de sécurité  malgré une forte opposition de certains conseillers. Une autorisation d’occupation de domaine public est obligatoire  pour les cirques et fêtes foraines travaillant avec des animaux.

– La Ravoire  « ville active et sportive ». La commune a obtenu deux lauriers à ce label le 1er février pour deux ans. Ce label  est accordé à des communes  qui  développent des politiques volontaristes pour promouvoir l’activité physique et sportive, sous toutes ses formes. Il est attribué par le Ministère des sports associé à l’ANDES qui regroupe les élus locaux en charge des sports en France et par « l’UNION sport & cycle » qui a pour principal objet la représentation officielle et la défense de toutes les entreprises industrielles et commerciales du secteur économique des articles et équipements de sports, de loisirs, du cycle et de la mobilité.

– Belle et Sébastien 3 : la projection du troisième volet de ce film, retraçant les aventures du jeune  Sébastien et de son chien, a commencé le 14 février. Cette série a été tournée essentiellement en Haute Maurienne, notamment dans les villages de Bessans et Bonneval, le hameau de l’Ecot, les paysages de Val Cenis, le site de la Barrière de l’Esseillon… Des habitants ont également été impliqués dans l’aventure et de nombreux figurants apparaissent à l’écran. Dans ce troisième volet, on y voit que Sébastien est toujours très attaché à sa montagne mais  que la vie en a finalement décidé …autrement.
691 700 spectateurs ont vu le film au cours de la première semaine de projection.

– Emoi dans le monde judiciaire savoyard. Depuis quelques temps, les membres des professions judiciaires des deux départements sont inquiets à cause des projets, ou des rumeurs, liées à la réforme du ministère de la justice  qui cherche à faire des économies.  Il s’agit de savoir  si dans les départements savoyards, on gardera tous les tribunaux et  si la cour d’appel de Chambéry sera maintenue.

– Enseignement illégal du ski. Depuis des années, les syndicats de moniteurs de ski sont en litige avec un anglais qui, avec des salariés, organise depuis 30 ans à Megève et dans d’autres stations des séjours et des cours de ski pour des clients anglais. On lui reproche de ne pas avoir le diplôme adéquat pour enseigner le ski alors que lui prétend le contraire puisqu’il a  un brevet anglais. Il avait été condamné en première instance à six mois de prison avec sursis  et à une  amende de 42 000 euros. Le 14 février, la cour d’appel vient de confirmer l’amende  mais a supprimé la peine de prison. Pour que l’affaire soit complètement  terminée, il faudra encore attendre puisque la juridiction administrative doit se prononcer sur le point de savoir si le diplôme anglais est ou n’est pas équivalent au diplôme français et européen. Un arrêt devrait intervenir d’ici la fin de 2018.

– Evian: visite ministérielle le 16 février. Mme Françoise Nyssen, ministre de la culture, est venue à Evian à l’occasion de la 25eme édition des Victoires de la musique classique. Cette manifestation a été  retransmise en direct sur France 3 et France Musique.

– Bien réussir sa raclette. Le journal internet « Médisite » a publié le 30 janvier des conseils aux vacanciers pour bien réussir une raclette. D’abord, il ne faut pas lésiner sur la qualité et  la quantité de fromage car on n’e fait pas souvent un tel repas et  aussi parce que les  protéines et les graisses que les fromages  contiennent ne font pas réellement grossir. En revanche, ne pas abuser  des pommes de terre à cause de la présence d’amidon et privilégier la charcuterie peu grasse. Pour les desserts, éviter ou limiter ceux qui sont trop riches, choisir, par exemple, une salade de fruits  et  terminer le repas par une tisane pour bien digérer.

– Paris : salon de l’agriculture du 24 février au 4 mars. Comme chaque année, l’économie savoyarde était  bien représentée par de nombreux  animaux (dont 18 vaches Abondance et 16 tarines) et une grande quantité de fromages et de charcuterie. La journée spéciale Savoie était le 24 février.

 – La Clusaz : construction d’un hôtel de cinq étages entièrement en bois. Tout est en bois sauf la partie enterrée qui est en béton. La plupart des éléments (parois, planchers, cloisons…) sont préparés en usine  y compris avec les réseaux électriques et de plomberie  comme cela se pratique déjà pour des petits chalets. La livraison est prévue pour l’hiver prochain. Cette construction a été conçue par une Société d’ingénierie suisse dont la filiale « Charpente Concept France » est implantée à Saint Pierre en Faucigny. Avec la même technique de préfabrication, cette société a d’autres projets,  notamment, la construction  d’un immeuble de 9 étages à Strasbourg.

– Les  Savoyards d’ici et d’ailleurs (Précédemment Savoyards du bout du monde). Depuis début  janvier 2016, une journaliste de la Station de radio France Bleu Pays de Savoie s’entretient chaque semaine, du lundi au vendredi,  avec des savoyards expatriés. Depuis  septembre dernier, elle interroge aussi  des étrangers venus s’installer en Savoie. Depuis le 1er septembre, la journaliste a interrogé : Jean-Jacques Bernat à New York, Sébastien Turay à la Réunion, Camille Maiolo à Amsterdam. Ricky James à Annecy (originaire du Cameroun), Thibaud Riquier à Brisbane en Australie, Anick-Marie Bouchard  (une Québécoise  à  Chambéry), Méas Pech (une cambodgienne à Talloires), Françoise Payen à Madagascar, Nadège Masnada au Panama, Fabrice Dignati à Los Angeles, Roel Aretz (originaire des Pays-Bas). Paula Garokalna étudiante à l’université de Savoie (de Lettonie), Marie Schlatter en Amérique du Sud, Delphine Haecker au Mexique, Emilie Rost originaire de l’Ontario au Canada, Jean-Pierre Lamic à Cuba, Elke Coisnon, originaire d’Allemagne à Trésserves.  Damien Degeorges à   Reykjavik en Islande, Florian Bazin en Caroline du Sud (USA), Tim O’Connor irlandais à Méry, Mikael Legon en Nouvelle Zélande, Charlotte Beloc en Ecosse.
On peut écouter cette émission sur  ordinateur chaque jour du lundi au vendredi à 17 h10 en suivant le lien « www.francebleusavoie.radio.fr » .   On peut y accéder  en différé en allant sur le site de Francebleu  en choisissant   » podcast », puis Pays de Savoie et ensuite  en cherchant l’émission  dans la liste (en RSS).


Prochaine publication  le 15 mars 2018

Publié dans Non classé

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*