Nouvelles du 1er juin 2017 (n° 58)

 – Création du Pôle métropolitain du Genevois Français. Lors de sa réunion du 5 mai, conformément aux possibilités offertes par la loi NOTRe sur l’organisation des collectivités locales, l’ARC  (Assemblée régionale de coopération du Genevois français) s’est transformée en Pôle métropolitain du Genevois français.  Cette évolution permet de renforcer les capacités d’action des élus dans trois domaines essentiels : la mobilité, l’aménagement du territoire et la transition énergétique, le développement économique. Les élus seront donc plus  en capacité de porter des projets structurants et de renforcer les partenariats au sein du Grand Genève et de la Région Auvergne-Rhône-Alpes. Jean Denais, maire de Thonon et président de l’ARC, est devenu le président du Pôle métropolitain.
Le  Pôle métropolitain compte  plus de 400 000 habitants, 116 000 emplois et 18 000 entreprises.  Il regroupe 120  communes situées dans les départements de l’Ain et de la Haute-Savoie. Il constitue la partie française du Grand Genève, une agglomération transfrontalière de près d’un million d’habitants.

Combe de Savoie : La  vallée des bâtons rouges.  Depuis début mai, la vallée se couvre d’une multitude de bâtons rouges, ce sont des plans de vigne greffés. La production de plants de vigne greffés est une spécialité de cette région qui fait que le département de Savoie  est  le second département producteur de plants en France, soit 30 millions environ chaque année, dont une partie importante est destinée à produire du vin de champagne.  Les pépiniéristes viticoles sont concentrés  principalement  sur les communes de Fréterive, Aiton et Saint-Pierre-d’Albigny où la terre est favorable, sur une superficie de 150 hectares environ. La couleur  rouge est donnée par la paraffine qui recouvre les plants.
Il faut un an pour faire des plants. Entre février et avril, on assemble  (à la machine) le porte-greffe et le greffon, puis on plonge les plants dans la paraffine pour les protéger de la lumière, de l’air et donc des maladies. Ensuite, on les étiquette, notamment pour identifier la variété, et on les conserve au froid. En mai, on les met en pleine terre, à la main,  où  ils se développent pendant 6/7 mois environ. Ils seront alors arrachés, mis en forme et conditionnés par paquets de 100 et conservés au froid jusqu’à la vente à des viticulteurs qui les planteront au printemps. Généralement, les pépiniéristes produisent eux-mêmes les porte-greffes mais ils doivent se procurer les greffons correspondant aux variétés voulues par leurs clients.

– Maurienne : Problème du loup.    Suite à  une série d’attaques de troupeaux  au début du mois de mai, un loup a été abattu sur  la commune de Villarodin-Bourget, conformément à l’accord donné par Mme Royal avant son départ du ministère (pour le prélèvement de 2 loups  en plus des 35 autorisés pour la période 2016/2017). L’association Férus  – qui défend les loups – a immédiatement saisi Nicolas Hulot, le nouveau ministre de l’environnement pour qu’il « arrête le massacre ».
Mais de nouvelles attaques s’étant produites, notamment, dans un alpage situé au dessus de Saint-Jean de Maurienne où un troupeau de 50 génisses, complètement paniquées, se sont dispersée dans la montagne et l’éleveur en a perdu  trois qui se sont « dérochées ». Suite à cette affaire, les autorités ont décidé d’abattre un loup dans le secteur en utilisant la 2ème possibilité supplémentaire accordée par la ministre de l’environnement. Ce qui fera donc 38 prélèvements pour la période 2016/2017.
Parmi les mesures de protection qu’utilisent  les éleveurs  il y les chiens patous mais ces chiens ont tendance à considérer les promeneurs comme des ennemis  et ils peuvent les mordre s’ils s’approchent trop. C’est pourquoi,  l’office de tourisme des Sources du lac d’Annecy a organisé, du 8 au 15 mai,   des séances de  sensibilisation autour du thème “Comment se comporter dans un alpage en présence de patous ?” destinées à un public  composé d’éleveurs et de propriétaires de chambres d’hôtes, qui pourront ensuite restituer aux touristes et randonneurs ce qu’ils ont appris. D’autres organismes assurent la même formation.

* dérocher : terme employé par les alpagistes savoyards pour indiquer que la vache a perdu pied dans un terrain très pentu et  a roulé dans la pente  comme le fait un rocher qui se détache de la montagne. Si la vache n’est pas morte sur le coup, ses blessures sont telles qu’il faut l’abattre.

Albertville :  festival international des musiques militaires, du 30 juin au 2 juillet 2017. Pour sa 40ème édition, le festival recevra des représentants de six pays étrangers : la Russie avec la musique des Cadettes de Moscou, l’Italie avec les fanfares “La velocissima” et des Bersaglieri Garibaldina,  le groupe historique de lanceurs de drapeaux et musiciens, la Moldavie avec l’orchestre des Carabiniers de la république et ses danseurs, la Pologne avec l’orchestre de la ville de Mikanow et ses majorettes et la Turquie avec la musique Mether Takimi Iznik.

Communauté de communes  « Cœur de Savoie »: comment réduire le volume des déchets ménagers?  Dans le cadre du plan de réduction du  volume des déchets ménagers,  la Communauté de communes propose aux habitants des secteurs de Saint-Pierre-d’Albigny et de Chamoux-sur-Gelon d’adopter  2 poules pour réduire leurs déchets.  Ainsi, en mangeant les déchets de la cuisine et du jardin, cela réduirait le volume des déchets d’un ménage de 160 kilos environ chaque année. Une expérience sera faite, pendant deux ans, avec le concours de  30 foyers, résidant en maisons individuelles, auxquels seront fournis poules et poulaillers en échange d’une petite participation financière. Les  poulaillers seront fabriqués  localement par les détenus du centre de détention d’Aiton. Et, bien sûr,  les  poules donneront des œufs et du  fumier de poule qui est un engrais écologique de qualité, du moins lorsqu’il est  déposé sur une litière adaptée (paille, herbe sèche…).

Bessans : comment éviter la fermeture de l’école? Comme dans de nombreux de villages de montage, une grande partie des jeunes quittent le village pour aller trouver du travail en ville. C’est le cas notamment de tous ceux qui ont suivi des études supérieures. C’est pourquoi, la Commune a lancé une recherche pour essayer de trouver des familles avec enfants  qui seraient intéressées pour s’installer dans le village et profiter de la qualité de vie qu’on y trouve. A fin mai, la mairie a reçu plus de 70 demandes d’informations.

Annecy : décès de Bernard Bosson, le 13 mai. Agé de 69 ans, il est décédé après une longue maladie.  Il a été maire d’Annecy de 1983 à 2007, plusieurs fois député et ministre. Il était  le fils de Bernard Bosson qui, lui aussi, avait été maire d’Annecy   (de 1954 à 1975) et sénateur. Tous deux étaient avocats.

Saint-Julien : La Salévienne, une association particulièrement dynamique. Créée en 1984, avec l’objet de  « Valoriser la mémoire régionale et locale, diffuser sa  connaissance, sauvegarder le patrimoine et la culture locale. ».  En 33 ans, l’association est devenue une des sociétés  savantes les plus vivantes des Pays de  Savoie, ceci grâce à la ténacité de ses 4 fondateurs, notamment  Claude Mégevand qui en est toujours le président.        Depuis l’origine, un travail énorme  a été fait : 485 conférences ont été organisées, une trentaine de livres publiés, une revue annuelle, un bulletin trimestriel, une bibliothèque regroupant  plus de 1500 ouvrages  et de nombreuses archives,  un site internet présentant notamment plus de 1500 photos…… voir le site internet    https://www.la-salevienne.org/

Chambéry : plan contre la pollution. Chambéry – agglomération  a présenté un plan pour poursuivre son engagement pour l’amélioration de la qualité de l’air sur la cluse de Chambéry par différentes mesures :  en cas  de pollution ,  création d’un tarif à 1 € la journée pour  les autobus  ou pour la location d’un vélo classique à la Vélostation ou sur le circuit Vélobulle. De nombreuses mesures ont déjà été prises  telles que :  rénovation énergétique des logements, implantation de bornes de recharge pour véhicules électriques,  mesures d’accompagnement pour réduire le brûlage à l’air libre des déchets verts, amélioration du plan de circulation des bus,  aménagements en faveur des vélos et des transports en commun, implantation de bornes pour le rechargement des véhicules électriques, poursuite des actions de sensibilisation auprès des entreprises et des établissements scolaires en liaison avec   les professionnels  de la santé, aide  pour le changement des vieux appareils de chauffage au bois par des appareils plus performants…..

– Sainte-Hélène du lac : création de l’association « Fab Lab ». L’entreprise « Cristal innov », qui fait tous travaux sur les cristaux a créé, avec d’autres entreprises, une association pour gérer son  laboratoire de fabrication  sous la forme collaborative  en mutualisant des équipements  pour  fabriquer des produits de très haute qualité. Ce laboratoire pourra fabriquer des prototypes et des  produits finis avec des cristaux mais aussi les composants qui vont autour. C’est ainsi, par exemple, qu’un capteur ultra-résistant a été créé pour un géant de l’aéronautique. Actuellement, le laboratoire  travaille notamment sur du cristal de quartz pour le projet d’un élément  destiné à intégrer le “système de positionnement par satellites” (GPS) européen Galileo, dont l’ambition est de concurrencer le GPS américain.
Faute de fournisseurs de quartz européens, la Direction générale de l’armement (DGA) et le Centre national d’études spatiales ont décidé  de financer une partie du développement du quartz de très haute qualité pour s’assurer un produit fiable, de haute technologie, mais qui  demande des années de travail.
TechnoFab est notamment soutenu par la Région, qui cofinance des équipements numériques, comme une imprimante 3D.
Pour l’avenir, Cristal Innov cherche à industrialiser sa production pour se positionner comme un acteur stratégique au niveau français et européen, puis international.

Comment mieux connaître les fermes organisant des visites, des dégustations et des ventes de produits? Deux jeunes ingénieurs en agriculture viennent de créer le site internet www.monbeauterroir.com pour faciliter la recherche des adresses de telles fermes, les prestations offertes et les prix. Le service s’adresse aux familles, aux groupes d’amis, mais aussi aux entreprises souhaitant offrir une expérience originale et locale à leurs équipes. Le démarrage de l’activité est positif, puisque les avis des visiteurs et des exploitants sont tous très encourageants. Actuellement, il y a déjà plus d’une trentaine de fermes et d’exploitations vinicoles répertoriées dans les départements savoyards, Isère, Rhône, Saône et Loire. Il est prévu d’étendre progressivement le site à d’autres régions de France.

– Haute-Savoie : Oséades  2017. Dans le cadre de sa mission d’aide aux entreprises, la CCI organise du 1er au 16 juin, dans différentes villes du département, des évènements permettant aux futurs créateurs ou repreneurs d’entreprises de rencontrer des experts pour profiter de conseils de spécialistes, experts dans leur domaine, de partager l’expérience d’entrepreneurs à succès et du savoir-faire des acteurs économiques (voir le programme détaillé sur www.oseades.com).

Annemasse. Etat d’avancement du Léman Express : Les travaux se poursuivent. Le 20 mai, on a posé les premiers  rails du trajet de 2 kilomètres entre la gare d’Annemasse et la frontière suisse. Quant à la gare d’Annemasse des travaux importants commenceront en septembre prochain.    La mise en service en service  est toujours prévue pour  novembre 2019.

La Roche sur Foron : Le nouvel EHPAD  est en service. Dans les derniers jours du mois de mai,  les 140 pensionnaires ont quitté les locaux vétustes de l’ancien EHPAD/Maison de retraite de l’hôpital Andrevetan pour rejoindre les nouveaux locaux situés à la périphérie de la ville,

– Nouvelles des associations : Amitié Savoie-Aoste. Lors du week end de l’Ascension, et comme ils le font depuis quelques années, un groupe important de Savoyards de Lyon s’est joint  aux Valdotains de Lyon pour une visite de  trois jours en Vallée d’Aoste. Par ce voyage, ils renouvellent  une amitié séculaire entre les deux régions puisque Aoste faisait partie des états de Savoie depuis l’origine et que le français y était la langue officielle mais en 1860  on n’a pas accordé  aux Valdotains le droit de s’exprimer par référendum sur leur avenir.
NB: pour en savoir davantage, consulter l’article « Aoste et la Savoie  » figurant à la page Connaitre la Savoie du présent site.

– Savoyards du bout du monde : Depuis début  janvier 2016, une journaliste de la Station de radio France Bleu Pays de Savoie s’entretient du lundi au vendredi  avec des savoyards expatriés. Ceux que l’on a déjà entendus sont   à : Dubaï, Québec, Argentine, Qatar, Miami, Le Caire, Allemagne, Angola, Bogota, Shanghai,  Queenstown en Nouvelle Zélande. Chypre, Jordanie, Ile Maurice, Londres, Turquie, Madagascar, Beyrouth, Suède, Philippines, Allemagne (Munich), Portugal , Roumanie, Caroline du Nord (USA), New York, Nouvelle Zélande, Chili,   Espagne, Nouvelle Calédonie,  Québec, Dubaï.
Durant la semaine de Noël, c’était Raoul Fenestraz en Argentine, Laurent Rigaud aux Emirats, Brigitte Voisin au Vietnam, Marine Teute aux USA, Damien Chanvillard en Nouvelle Calédonie, Vincent Lamanna en Thailande, Edwige Guffet à l’Ile Maurice, Franck Pache au Liban, Pierre Beauquis en Angola, qui ont décrit les fêtes de fin d’année dans leur pays de résidence.
Depuis  janvier, on a entendu des Savoyards en  Finlande,  Vanuatu,  Russie,  New York,  Australie,  Norvège.  La Réunion, Île Maurice,  Sultanat d’Oman, Puis Christophe Freschi en Afrique du Sud  (Port Elisabeth) et à Bahrein. Isabelle et Eric Cointepas ( ont fait un ½ tour du monde à vélo avec leurs trois jeunes enfants), Conrado Milanès à Washington,   Quentin  Hubert au Canada (Montréal), François Coudray aux Philippines, Catherine Forestier en Chine, Sophie Schlatter en Australie, Valentin Poncet  au Pérou, Isabelle Diane en Californie, Pierre-Emanuel Ducruet en Russie, Juliette de Surmont à Taïwan.
Voir le site      www.francebleusavoie.radio.fr  et écouter l’émission en direct à 17h10 (GMT+1) ou écouter les  émissions enregistrées en podcasts sur le site https://www.francebleu.fr   (choisir Podcasts puis chercher  » les savoyards du bout de monde » dans l’ordre alphabétique, avec  le premier  mot       » les  » .

Courrier des lecteurs  : La coopérative de Flumet nous signale qu’elle a reçu deux prix au dernier salon de l’agriculture de Paris : médaille d’or pour son reblochon fruitier et médaille d’argent pour la raclette.     Par ailleurs un reportage  sur  la coopérative a été diffusé  dans l’émission de France 2 « Tout Compte Fait – thématique des Terroirs » (à voir sur le site https://www.youtube.com/watch?v=ydwn_83f66E )        Site de la coopérative www.coopflumet.com

+++++++++++++++

Prochaine publication : le 15 juin 2017

 

Publié dans Non classé

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*