Nouvelles du 1er décembre 2018 (n°94)

Démarrage de la saison de ski alpin. Les premiers flocons sont apparus à Toussaint, puis les 20/21 novembre mais cette neige n’est restée qu’en haute altitude. Depuis plusieurs semaines le temps se caractérise par des températures anormalement élevées, des passages nuageux et pluvieux avec des chutes de neige en haute altitude seulement. Les 25/26 novembre, la limite pluie neige était à 1400 mètres, le 30 aussi, mais pour les 2 et 3 décembre, la météo prévoit la limite vers 2200 mètres. A la date du 30 novembre, seules les stations de très haute altitude ont pu ouvrir une partie de leur domaine skiable, comme Tignes, Val Thorens, aussi Les Houches… Les stations espèrent une neige suffisante pour pouvoir ouvrir rapidement mais la grande majorité prévoient de ne le faire que juste avant Noël, soit le samedi 22 décembre.
Concernant les réservations pour toute la période d’hiver, les pourcentages à mi-novembre sont un peu meilleurs que ceux de l’an dernier à la même date.

– Thonon: des sangliers font une descente en ville. Le 25 novembre vers 20 heures un jeune en scooter a percuté un groupe de sangliers qui traversaient l’avenue de Sénévullaz. Dans la collision, le conducteur a été légèrement blessé, sa passagère davantage (une jambe cassée), un marcassin a été tué et un gros sanglier de 120 kg a été blessé, un garde-chasse appelé par les gendarmes a dû l’abattre. Les meilleurs morceaux ont été distribués aux forces de l’ordre et aux équipes de secours.
Aussi à Thonon, le 29 novembre vers 5 du matin, une voiture a heurté un cheval qui divaguait sur une bretelle du contournement. Il s’était échappé de son enclos, il est mort dans l’accident, la voiture est endommagée mais le chauffeur est indemne.

– Taninges : une institutrice combat les « fake news ». Rose-Marie Faranella a mis au point une méthode pour aider les enfants de CM2 à reconnaître les fausses informations publiées sur internet, appelées en anglais « fake news ». Bien sûr, elle les invite aussi à ne pas diffuser de fausses informations. Pour cette action, elle a déjà reçu de nombreux prix. Le 20 novembre, elle en a reçu un autre à Bruxelles, à savoir le 2ème prix européen pour l’éducation aux médias dans la catégorie « enseignants », que lui a été remis par Mariya Gabriel, commissaire européenne. Voir le site http://www.ac-grenoble.fr/ien.cluses/spip.php?article756

– Avoriaz : Construction d’un hôtel éphémère unique en France. Il ouvrira le 14 décembre. C’est un hôtel 4 étoiles qui offrira 25 lits. Le bâtiment est constitué de modules aménagés et empilés les uns sur les autres.

– Chablais : la route de Bioge (RD 22) ouvrira le 21 décembre. Elle avait été fermée à la suite d’importants glissements survenus les 9 mars et 9 avril derniers. Provisoirement, la circulation se fera sur une seule voie ce qui permettra aux skieurs et vacanciers d’accéder directement aux stations de la vallée d’Abondance sans faire le détour par la route du plateau du Gavot.

Intégration de la marque collective Savoie dans la marque Savoie-Mont-Blanc Tourisme. Il a été jugé que « Mont-Blanc » est mieux compris et connu que « Savoie », surtout à l’étranger, et que tourisme et agriculture sont deux activités complémentaires. Ainsi, les services auront à la fois à faire la promotion des deux activités et en y incluant la mise en valeur des produits locaux dans la gastronomie. Cette volonté sera mise en évidence lors du prochain salon de la Roche sur Foron (1er et 2 décembre) qui a pris le nom de « Terres gourmandes-l’agriculture Savoie-Mont-Blanc en fête ».

– Etable : un « gilet jaune » chanteur. Comme partout en France, les départements savoyards ont connu le mouvement des « gilets jaunes » protestant contre l’augmentation des taxes sur le prix de l’essence et, plus largement, contre le poids des impôts. Bernard Aiello, un professeur de guitare habitant à Etable (près de la Rochette), a contesté à sa façon en écrivant une chanson dont le titre est « Le blues des gilets jaunes » et dans laquelle il égrène les difficultés quotidiennes. Cette chanson a eu un grand succès dans les réseaux sociaux.

– Le marché de la location immobilière dans les stations continue son évolution : disparition des petits hôtels, disparition des colonies de vacances, multiplication des « lits froids » … Les causes en sont multiples, par exemple : normes ou contraintes administratives, vieillissement du parc de logements, apparition d’agences de location sur internet, réchauffement climatique, raccourcissement de la saison d’été, développement de vacances au soleil dans des pays à bas coûts mais aussi concurrence sur place de la part de grands groupes de centres de vacances, tel le Club Med qui peut recevoir 800 à 1000 clients dans un seul établissement tout en leur fournissant toutes les prestations dont ils ont besoin, comme location de matériels, cours de ski, garde d’enfants….. Un autre groupe gérant des hôtels et centres de vacances (une vingtaine environ), MMV, a décidé cette année d’investir davantage dans le secteur en rachetant 3 hôtels dont il assurait déjà la gestion à Tignes, Alpe d’Huez et Arc 2000. Et, dans les deux ou trois ans, il prévoit de construire 4 ou 5 nouvelles résidences de haut de gamme notamment à Tignes, les Saisies et Arêches-Beaufort (soit de 600 à 900 lits).
A noter que le nouvel établissement du Club Med situé à Arc 1600 doit ouvrir ses portes le 16 décembre prochain.

– Aéroport de Genève : nuisances par le bruit. Lors d’une réunion à Excenevex, le 15 novembre, le directeur de l’aéroport s’est efforcé de rassurer la population en promettant d’inciter les compagnies aériennes à s’équiper avec des appareils moins bruyants et de veiller à limiter les vols après 22 heures, notamment en luttant contre les retards d’avions et, autant que possible, adapter les trajectoires pour atténuer l’impact des vols sur les zones les plus urbanisées. Mais l’objectif immédiat est d’abord de ne pas augmenter les nuisances malgré l’augmentation du trafic.

– Assises de la sécurité en montagne : trop de morts. A l’occasion de leur Assemblée générale du 23 novembre à Nice, les guides du syndicat national des guides de montagne ont déploré l’augmentation du nombre de guides morts en montagne, soit 15 en 2018 contre 4 en 2017 et 12 en moyenne. Le président du syndicat a demandé aux guides de « renoncer devant le risque ».
-Chamonix : Bien être et art de vivre à l’italienne. Le groupe italien QC Terme a ouvert récemment un centre de bien-être. Il est situé au Bois du Bouchet, près du centre-ville sur un terrain concédé par la ville de Chamonix pour 28 ans. Avec une emprise au sol de 1500 m², 3000 m² de bâtiments devraient permettre d’accueillir, en période de pointe, 700 clients par jour avec un effectif de 40 personnes. L’investissement s’élève à 12,3 millions d’euros. Le group Q.C Terme possède neuf centres de bien-être en Italie, Chamonix est le premier hors d’Italie.

Challes les Eaux : la société Cosse Nature a créé un emballage alimentaire révolutionnaire : végétal, adaptable, réutilisable, biodégradable. Il peut être utilisé pour conserver des fruits et légumes, des céréales, des plats cuisinés, couvrir un plat, emballer le pain, le fromage, un sandwich ou le goûter des enfants…Il prend la forme des plats et aliments. Il se nettoie à l’eau tiède et au savon et peut se réutiliser plusieurs mois. (Informations complémentaires sur le site de Cosse Nature).
-Saint-Pierre en Faucigny : le plus jeune arbitre de football de ligue 1. Agé de 26 ans, et agent immobilier à St Pierre, Willy Delajod a bien commencé sa première année en ligue 1. Depuis le début de la saison, il a déjà arbitré 7 matchs sans problème, dont Marseille-Dijon le 11 novembre devant 50.000 spectateurs.

– Nouvelles des Savoyards de Lyon. Le 24 novembre, l’Amicale organisait sa fondue comme chaque année à la même époque. 90 adhérents ou amis en ont profité. Quant à la Savoisienne Philanthropique, elle fête cette année ses 140 ans.

– Les savoyards d’ici et d’ailleurs (précédemment savoyards du bout du monde). Depuis début janvier 2016, une journaliste de la station de radio france bleu pays de Savoie s’entretient chaque semaine, du lundi au vendredi, avec des savoyards expatriés mais aussi avec des étrangers venus s’installer en Savoie. Depuis le 1er janvier 2018, elle a interrogé : Florian Bazin en Caroline du sud, Tim O’connor irlandais à Méry, Mikael Legon en Nouvelle Zélande, Charlotte Beloc en Ecosse, Axelle Puthod à Mayotte, Alex Ramel à Brazzaville (Congo), Evelyne Gasse à Sainte-Lucie (petites antilles), Catherine Baudin à Granby (Québec), Sophie Boyadjan à Singapour. Jerry en Angleterre ; Thibaud Riquier à Brisbanne en Australie; Martine Laquaz à Tahiti; Justin Smit, un hollandais, à la Motte Servolex; Agnès Marin à Philadelphie, Tiphaine au Brésil (Sao Paulo), David Reymond à la Réunion, Marion Hody en Nouvelle Zélande; Julie Djian au Japon, Jean Demencik de Slovaquie, Lea Lantelme en Australie, David Papoutchan au Canada (Winnipeg), Marlene Bouscal en Angleterre; Victor Zimmerman en Nouvelle Calédonie (Noumea), Jessica Browning des USA (Memphis) à Aix-les-bains, Gilles Fressoz au Québec; Arthur Thouret, photographe chambérien, qui a fait un voyage de six mois sur l’une des routes de la soie ; Aurélie Pollet, originaire de Chambéry, en Serbie, Christophe Stramba au Liban, Carola Sperenza de Turin à Chambéry; Fabrice Thabuis, haut savoyard, vit à Saint-Denis de la Réunion; Céline Masson Lewis de Lépin-le-lac vit au Pays de Galles, Delphine de Stoutz de Thonon vit à Berlin, Yumika Tokita japonaise vit à Annecy.
On peut écouter cette émission en direct sur ordinateur chaque jour du lundi au vendredi à 12 h 50 et 17 h 30 et en best-of le dimanche entre 12h05 et 12h30 en suivant le lien « www.francebleusavoie.radio.fr ». on peut aussi y accéder en différé en allant sur le site de francebleu et en choisissant » podcast », puis pays de Savoie et ensuite en cherchant l’émission dans la liste (titres commençant par « les …. »)
————————————-
Prochaine publication : le 15 décembre 2018

Publié dans Non classé
Un commentaire pour “Nouvelles du 1er décembre 2018 (n°94)
  1. Bernard DOREL dit :

    A noter , samedi 1er Décembre lors de l’assemblée générale de la SAVOISIENNE PHILANTHROPIQUE de LYON les nombreux sociétaires ont longuement applaudi la rétrospective de 140 ans d’activités de notre association , encore merci à Marthe.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*