Nouvelles du 1er décembre 2017 (n°70)

Démarrage de la saison d’hiver. Quelques stations de haute altitude ont déjà ouvert une partie de leur domaine skiable, d’autres prévoient de le faire d’ici la mi-décembre mais la majorité des stations n’ouvriront que le 23 décembre. Concernant le ski de fond, une partie du domaine nordique de Bessans a été ouvert dès le 18 novembre. Le Grand-Bornand accueillera la Coupe du monde de biathlon 14 au 17 décembre. Certaines stations vont augmenter la durée de la journée de ski en développant le ski nocturne. C’est ainsi que la station de Thorens organisera des courses en soirées en équipant les skieurs d’une lampe frontale.
Au plan des réservations, les offices de tourisme sont assez confiants car l’observatoire national des stations de montagne (ANMSM – Atout France) a annoncé que les premières tendances montrent une légère hausse par rapport aux résultats de l’année dernière, mais tout dépendra des chutes de neige et du froid dans les massifs. Un nouvel épisode neigeux a commencé les 29 et 20 novembre avec des chutes en basse altitude.
NB : il est possible de connaître les dates d’ouvertures des stations et les hauteurs de neige en consultant les sites internet des stations ou le site du journal Le Dauphiné libéré.

– Paris : « Saint-Germain des neiges » du 23 au 26 novembre 2017. Comme les années précédentes, France-Montagnes (Groupement des stations) a organisé une grande manifestation Place Saint-Sulpice pour présenter aux parisiens la saison de ski. Outre les animations traditionnelles, il y avait notamment possibilité de faire des courses de ski sur un simulateur, les enfants pouvaient dès l’âge de 3 ans chausser des skis et s’élancer sur de la vraie neige, des professionnels ont fait des démonstrations de freestyle …. Et, bien sûr il y avait des produits régionaux à goûter ou à acheter: chocolats, fromages, vin chaud et charcuterie…

– Val Thorens : meilleure station du monde. Pour la quatrième fois en cinq ans, la station a été désignée par les World ski awards réunis le 18 novembre à Kitzbühel (Autriche). Cependant, une étude faite en Angleterre montre que les Britanniques estiment que c’est la station de Whistler (Canada) qui a la meilleure réputation, devant Val d’Isère, puis Aspen (USA), Chamonix, Méribel, Courchevel… Val Thorens est très appréciée par les jeunes de 18 à 34 ans. Un autre cabinet estime que sur un potentiel de 3 millions de touristes britanniques, 33% préfèrent la France, 16% l’Autriche, et 11% la Suisse.

Épagny-Metz-Tessy. Pour faire face au développement de ses activités, Salomon a racheté un bâtiment de 1760 m², situé juste à côté de ses installations actuelles. A terme, il devrait y avoir une augmentation des effectifs qui sont actuellement de 950 personnes.

– Faverges : Stäubli a annoncé le recrutement, dans les prochains mois, d’une centaine de personnes pour répondre aux besoins générés par le développement de son activité robotique. Le groupe suisse propose des solutions mécatroniques dans trois secteurs d’activité : les machines textiles (activité historique et raison de son installation à Faverges en 1909), les raccords (systèmes de connexion, depuis 1956) et la robotique industrielle (depuis 1982). L’effectif total de Stäubli est de 5000 personnes dont 1500 à Faverges.

– Ugine : l’entreprise UGITECH annonce un plan d’invertissent de 24 millions d’euros pour moderniser ses outils de production. UGITECH est le leader mondial de la fabrication de barres et de câbles en acier inoxydable. Ses effectifs sont actuellement de 1 800 salariés, dont 1 300 à Ugine.

– Lac Léman : comment compter les poissons du lac? Après des années de recherches, le directeur adjoint de l’Institut national de la recherche agronomique (Inra) de Thonon vient de mettre au point un drone aquatique équipé d’un robot autonome capable de mesurer avec précision la densité de la population piscicole et affranchir ainsi les chercheurs d’une tâche laborieuse et chronophage. Cet appareil, qui est encore en phase de test, ne vole pas mais il se déplace à la surface de l’eau eau sur une zone définie par ses coordonnées GPS. (source : Le Messager)

Le français des régions. Mathieu Avanzi, un chercheur de l’université de Louvain, mais originaire de la Maurienne, a rédigé un ouvrage intitulé « Atlas du français des régions ». Il y fait une analyse des particularités de chaque région de France, de Belgique et de Suisse en fonction des mots et de la façon de parler le français d’aujourd’hui. C’est ainsi, par exemple, qu’en Savoie et Haute-Savoie, il y a des mots communs avec la Suisse romande, comme le caïon (cochon) dont Annecy en a fait une fête (2ème samedi de novembre) et que dans la région de Lyon on parle des « dents de Lyon » pour désigner les pissenlits. Pour la serpillère, l’auteur a recensé 16 appellations différentes dont la « panosse » des Vaudois. Ce livre a été édité par les Editions Armand Colin. Il est en librairie depuis octobre (Prix : 15,90 €)

– Les départements savoyards préférés par les Français. Le site internet Planet.fr a publié le 23 novembre, les résultats d’un sondage réalisé le 21 novembre par un site internet spécialisé dans les sondages (Topito.com) pour déterminer quels sont les départements préférés des français. 8300 internautes ont répondu et ont classé les départements Savoie et Haute –Savoie au 6ème et 7ème rang des départements métropolitains. Les premiers classés sont tous des départements de la côte atlantique (Finistère, Morbihan, Pyrénées atlantiques, Côte d’Armor, Gironde).

– Tunnel du chat : réouverture le 18 novembre après 3 ans de travaux. Tout a été revu pour répondre aux exigences actuelles en matière de sécurité. Dans le tunnel lui-même, les trottoirs latéraux ont été agrandis et des caméras ainsi que des capteurs installés pour permettre la détection automatique d’incidents, la chaussée refaite avec un revêtement plus clair afin d’améliorer la visibilité dans le tunnel et de permettre des économies d’énergie. Une galerie parallèle a été construite et équipée des toutes dernières technologies : éclairage progressif détectant le passage des piétons et cyclistes,  câble rayonnant pour permettre notamment aux secours de communiquer par radio. Enfin, tout le système de ventilation a été modernisé. Distante d’environ 30 mètres du tunnel routier, la galerie a été creusée avec, au fur et à mesure de l’avancement, des rameaux de communication tous les 300 mètres. 14 conduits de désenfumage relient également les deux ouvrages et permettent d’extraire et d’évacuer, via la gaine de la galerie, les fumées en cas d’incendie dans le tunnel routier. Création d’un nouvel itinéraire mode doux via la galerie de sécurité. Le coût global de l’opération, entièrement financée par le Département de Savoie, s’élève à 57 millions d’euros : 46 M pour les travaux de mise aux normes (galerie et tunnel) et 11 M pour les études, les travaux préparatoires et les aménagements complémentaires.

Marchés de Noël. Celui de Saint-Offenge a été le premier à ouvrir le 19 novembre.

Taninges : une enseignante récompensée. Rose-Marie Farinella, enseignante à l’école maternelle, a reçu récemment à Kingston (Jamaïque), le 3e Prix mondial d’éducation aux médias pour l’action qu’elle mène dans son école. Depuis quatre ans, elle passe chaque semaine une heure avec les élèves de CM2 pour les aider à mieux exploiter les informations données par les médias et, en particulier, pour déceler les fausses informations. Lors de ces séances, elle donne aussi aux enfants diverses clefs pour utiliser le web de manière sereine. Avant ce prix, elle en avait déjà reçu trois, dont un à Lyon, au début de l’année lors de la Conférence nationale de l’éducation aux médias et à la culture numérique.

– Bellegarde : Création d’un village des marques. Après 9 ans de démarches et de procédures, la société espagnole, Nein­ver France, a maintenant toutes les autorisations nécessaires pour réaliser son projet « le village des Alpes », sur la commune de Châ­tillon-en-Michaille. Sur un terrain de 14 hectares, il y aura une centaine de boutiques et des restaurants mais pas de magasins d’alimentation ou destinés à satisfaire des besoins courants, comme la coiffure, car l’objet d’un village des marques et de magasins d’usine est d’offrir les collections des années précédentes à prix réduits. Ce centre commercial est destiné aux clients de la grande agglomération de Genève et d’Annecy mais bien au delà puisque on pense aménager des navettes pour accueillir des clients qui viendraient jusqu’à Bellegarde par le train. On pense aussi à tous les touristes qui passeront dans le secteur pour se rendre dans les Alpes et on aménagera des espaces de repos. La mise en service est prévue en 2020.

– Annecy : le Centre hospitalier Annecy Genevois « le Change » à la pointe de la technique. Pour l’information des professionnels, la start-up annécienne Synalpes-Kaizen a réalisé le 13 novembre une première mondiale en filmant une opération cardiaque rare. Le chirurgien intervenait pour remplacer la valve aortique défaillante du patient par sa propre valve pulmonaire, qui elle était remplacée par un greffon. La caméra, placée près de la tête du patient, filmant à 360 degrés, permettait de voir l’ensemble du bloc opératoire. Une autre caméra était placée sur la tête du chirurgien et enregistrait ce que voyait le chirurgien et ce qu’il faisait.

François de Sales : un timbre pour son 450ème anniversaire. Il était né à Thorens en 1567. Pour marquer son anniversaire, le bureau philatélique et numismatique de l’État du Vatican a émis un timbre représentant le patron des écrivains et journalistes catholiques, la plume à la main. La valeur faciale est de 2,55 euros.

– Les  Savoyards d’ici et d’ailleurs (Précédemment Savoyards du bout du monde). Depuis début  janvier 2016, une journaliste de la Station de radio France Bleu Pays de Savoie s’entretient chaque semaine, du lundi au vendredi,  avec des savoyards expatriés. Depuis  septembre dernier, elle interroge aussi  des étrangers venus s’installer en Savoie. Depuis le 1er septembre, la journaliste a interrogé : Jean-Jacques Bernat à New York, Sébastien Turay à la Réunion, Camille Maiolo à Amsterdam. Ricky James à Annecy (originaire du Cameroun), Thibaud Riquier à Brisbane en Australie, Anick-Marie Bouchard  (une Québécoise  à  Chambéry), Méas Pech (une cambodgienne à Talloires), Françoise Payen à Madagascar, Nadège Masnada au Panama, Fabrice Dignati à Los Angeles, Roel Aretz (originaire des Pays-Bas). On peut écouter cette émission sur  ordinateur chaque jour du lundi au vendredi à 17 h10 en suivant le lien « www.francebleusavoie.radio.fr « .   On peut y accéder  en différé en allant sur le site de Francebleu  en choisissant « podcast », puis Pays de Savoie et ensuite  en cherchant l’émission  dans la liste (en RSS).

———————————

Prochaine publication : le 15 décembre 2017

 

Publié dans Non classé

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*