Nouvelles du 1er août 2018 (n°86)

Partout la saison d’été bat son plein avec de nombreuses manifestations dont il n’est pas possible de donner la liste dans le présent bulletin. Par ailleurs, on constate beaucoup d’accidents liés aux vacances qu’il s’agisse de noyades, de chutes en montagne ou au cours d’activités sportives, comme une montgolfière qui est tombée dans le lac d’Annecy.

– Annecy : première au CHANGE. Le 20 juillet, une équipe du Centre hospitalier a réalisé la pose d’un implant cochléaire chez une patiente adulte. Il s’agit d’un dispositif médical électronique destiné à restaurer l’audition de personnes atteintes d’une perte d’audition sévère. Après cicatrisation, l’implant sera activé au cours d’une séance de réglage réalisée par un audio-prothésiste. Ensuite, il y aura un suivi médical régulier, des consultations orthophoniques et des séances de réglage.
Cette nouvelle offre de soins a été faite – et se poursuivra- en liaison avec le CHU de Grenoble. Dans la région de tels centre d’implantation existent aussi à Lyon et Saint-Etienne.

Problème du loup. Même si la presse en parle moins, les attaques du loup n’ont pas disparues. Selon la profession, il y aurait eu 949 attaques et 3 611 victimes indemnisées entre le 1er janvier et le 30 juin 2018. Selon l’inventaire fait par l’Office national de la chasse et la faune sauvage, la population des loups est maintenant de 430 loups contre 360 à fin 2016. Les éleveurs demandent donc à être autorisés à procéder à des tirs de défense dès la première attaque et aussi à pouvoir disposer d’armes équipées de lunettes thermiques, sous couvert des lieutenants de louveterie.
Par ailleurs, il y a maintenant aussi le problème du vautour car, selon un éleveur de Saint-Jean d’Aulps, c’est le vautour fauve qui a causé, en quelques jours, la perte de 50 moutons sur les 1200 que compte son cheptel. En effet les blessures constatées sur les moutons ne sont pas celles que peuvent causer les loups. Le 21 juillet, il a aussi relevé la mort de six moutons, dont un dans un sous-bois probablement égorgé par un loup. Les autorités sanitaires ont été chargées d’élucider la cause de ces pertes.
Le vautour fauve est un gros rapace, dont l’envergure peut atteindre trois mètres mais, selon les spécialistes, il n’est pas un prédateur. Il est présent dans les Alpes depuis une dizaine d’années et notamment dans le Haut Chablais et le massif des Aravis.
On a certainement parlé du sujet lors du rassemblent annuel organisé le 25 juillet au col de la Croix de Fer par les offices de tourisme de Saint-Sorlin et Saint-Jean-d’Arves pour mettre en valeur le pastoralisme. 2 000 moutons mérinos, venant essentiellement de la région d’Arles, étaient rassemblées, pour le plaisir d’un millier d’estivants.

– Château de Montrottier. Depuis l’arrivée, il y a un an d’un nouveau directeur, Arnaud Delerce, la vie du château a pris un nouvel essor. En avril dernier, il a fait brasser une bière spéciale à la Roche sur Foron qu’il a fait vieillir dans les tréfonds de la tour. Ce local n’est accessible que par une lourde trappe de bois, ce serait les oubliettes du château, où la femme d’un seigneur aurait été jadis enfermée pour avoir fauté avec un page. Les bouteilles sont vendues aux visiteurs sous le nom de « Le Graal du château de Montrottier ».

– Aillons-Margéraz : festival d’astronomie au centre d’accueil de la station les 21 et 22 juillet. Ce festival a permis aux visiteurs de scruter le ciel, de voir comment sont fabriquées et décollent les fusées et de marcher sur la planète Mars grâce à un casque de réalité virtuelle. Une exposition, une conférence et des projections ont complété le programme.

– Station de ski de Aillons-Margéraz. La gestion de cette station est reprise par le syndicat mixte Savoie-Grand Revard qui gère déjà les domaines skiables du Revard et de La Féclaz et qui, de ce fait, est renommé « syndicat mixte des stations des Bauges. Aillons-Margéraz a obtenu des garanties et conservera le télésiège du mont Pelat au moins trois ans. D’ici là, la diversification sur un modèle « quatre saisons » devra être accentuée.

Hauteluce : fête traditionnelle des costumes, le 22 juillet. Cette année, le thème principal était « l’école communale d’autrefois ». De nombreuses animations étaient proposées (jeux en bois, danses folkloriques, démonstrations de métiers anciens, défilé, fabrication de pain, tombola, soirée dansante…).

– Subventions de la Région. Lors de son déplacement en Haute-Savoie du 16 juillet, le Président Wauquiez a annoncé le versement de subventions, notamment, une somme de 13,2 millions d’euros pour aider au développement des 120 communes faisant partie du pôle métropolitain du Genevois français. Des aides ont aussi été annoncées pour les trois communautés de communes du Chablais. Il a confirmé l’accord de la Région pour la construction d’un nouveau lycée à Bons qui devrait ouvrir en 2023-2024 et qui à terme pourrait recevoir 1800 élèves. Son coût est estimé à 65 millions d’euros. Il s’est prononcé très nettement pour la construction de l’autoroute Machilly-Thonon pour désenclaver le Chablais. Il a aussi visité les travaux en cours à la gare de Thonon dans le cadre de l’arrivée du Léman Express et la nouvelle navette lacustre de la CGN.

– Coupe d’Europe de ski. La station de Val Cenis accueillera deux slaloms les 6 et 7 janvier 2019.

Liaisons par cars Savoie/Genève. La Société Flixbus, qui exploite déjà une relation quotidienne aller et retour entre Annecy et l’aéroport de Genève, a mis en service le 12 juillet une nouvelle ligne quotidienne entre Grenoble et l’aéroport de Genève avec arrêts à Chambéry, Aix et Annecy.

– Machilly et les framboises. Dans les années 1950, Machilly et les communes voisines assuraient la moitié de la production française de framboises avec 1900 tonnes de fruits par an. Les choses ont bien changé puisqu’aujourd’hui il n’existe plus qu’un seul producteur. Le déclin a commencé avec la grande sécheresse de 1962, puis la concurrence étrangère et surtout la fuite de la main d’œuvre attirée par les salaires de Genève.

– Saint-Jean-de-Maurienne : le plus grand Opinel du monde. Sa construction a été terminée le 19 juillet. La lame de 2,20 mètres, pesant 480 kg, a été posée par une grue sur un manche en béton posé verticalement. Il est implanté au cœur du skate-park

– Les gens du voyage sont aussi attirés par les paysages savoyards. Malheureusement, ils ont parfois tendance à préférer s’installer hors des terrains préparés pour eux ce qui crée des difficultés avec la population et les autorités. Par exemple, sur le parking du lycée Jean-Monnet à Vétraz-Monthoux, sur le stade d’entrainement du club de rugby de Montmélian, sur un terrain de Sillingy où sera construit le futur siège de la communauté de communes Fier et Usses, sur un parking situé sur les hauteurs de la ville à la Roche sur Foron, sur le terrain de football de Sainte-Hélène-sur-Isère et à La Ravoire …

Mont Blanc : trop de monde. A la demande du maire de Saint-Gervais, le préfet a pris, le 13 juillet, un arrêté pour limiter temporairement l’accès au Mont-Blanc par le Gouter aux seules personnes ayant séjourné au refuge, pour lequel la réservation est obligatoire et dont la capacité est limitée à 120 personnes. Cet arrêté a été pris pour une durée de 8 jours mais reconductible tant que la situation le justifie.

Succès des trails et ultratrails. Ce genre de course à pieds en montagne a de plus en plus de succès, chaque année il y en a de nouveaux mais avec des difficultés variables. Par exemple, du 26 au 28 juillet, c’était le « trail des géants » à la Plagne avec 3150 coureurs inscrits, une course de 65 km et un dénivelé de 3500 m. Les 21 et 22 juillet, c’était le Dixième ultra trail avec le tour du Beaufortain, organisé avec le concours d’EDF, qui fait le tour du massif en passant par les barrages de Roselend, la Gittaz, Girotte, soit 105 km avec un dénivelé de 6400 mètres. Du 5 au 8 juillet, c’était la Pierra Menta d’été, compétition hors normes inspirée du modèle de la mythique course de ski-alpinisme, à Arêches-Beaufort. En juin, il y avait à Vacheresse et à Bernex, le circuit des crêtes organisé en courses en équipes ou en individuel avec plus de 600 participants…
Le 4 aout prochain à Courchevel , un trail sera jumelé avec deux autres épreuves de ski- alpinisme et de vélo.

Bessans : liaison en vélo avec Bessan. Dans le cadre du jumelage des deux communes, un groupe de 14 personnes sont parties le 29 juillet pour rejoindre, en 5 jours, Bessan située à 555 km (à proximité de Cap d’Ade, département de l’Hérault).

– Chambéry : retour de « la vierge à l’enfant ». Cette sculpture avait été volée le 28 juillet 1979 dans l’oratoire de la maison des Charmettes. Elle a été retrouvée par la police italienne en octobre 2016 et a été restituée officiellement à la Mairie de Chambéry le 24 juillet dernier. Elle a été installée dans les collections du musée des Beaux-Arts.

-Nouvelles des associations de savoyards
Le rassemblement annuel des Savoyards du monde se tiendra du 3 au 5 août dans les Bauges (voir le dossier complet à la page Adhérents du présent site). Les non adhérents à une association peuvent assister aux conférences du samedi matin sous réserve d’envoyer une inscription par messagerie au Président (rigaud73@gmail.com) et/ou de se présenter aux personnes chargées de l’accueil.

– Les Savoyards d’ici et d’ailleurs (Précédemment Savoyards du bout du monde). Depuis début janvier 2016, une journaliste de la Station de radio France Bleu Pays de Savoie s’entretient chaque semaine, du lundi au vendredi, avec des Savoyards expatriés mais aussi des étrangers venus s’installer en Savoie. Depuis le 1er janvier 2018, elle a interrogé : Florian Bazin en Caroline du Sud, Tim O’Connor irlandais à Méry, Mikael Legon en Nouvelle Zélande, Charlotte Beloc en Ecosse, Axelle Puthod à Mayotte, Alex Ramel à Brazzaville (Congo), Evelyne Gasse à Sainte-Lucie (Petites Antilles), Catherine Baudin à Granby (Québec), Sophie Boyadjan à Singapour. Jerry en Angleterre ; Thibaud Riquier à Brisbanne en Australie; Martine Laquaz à Tahiti; Justin Smit, un hollandais, à la Motte Servolex; Agnès Marin à Philadelphie, Tiphaine au Brésil (Sao Paulo), David Reymond à la Réunion, Marion Hody en Nouvelle Zélande. Julie Djian au Japon, Jan Demencik de Slovaquie, Léa Lantelme en Australie, David Papoutchan au Canada (Winnipeg).
On peut écouter cette émission en direct sur ordinateur chaque jour du lundi au vendredi à 12h50 et 17h30 et en best-of le dimanche entre 12h05 et 12h30 en suivant le lien « www.francebleusavoie.radio.fr ». On peut aussi y accéder en différé en allant sur le site de Francebleu et en choisissant » podcast », puis Pays de Savoie et ensuite en cherchant l’émission dans la liste (titres commençant par « Les …. ») NB : l’émission est arrêtée pendant la période d’été.
————————————
Prochaine publication : le 15 août 2018

 

Publié dans Non classé

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*