Nouvelles du 15 mars (n° 53)

–  Activités  des stations. Les chutes de neige de début février et les quatre semaines de vacances scolaires ont été bénéfiques aux stations. Elles  ont permis, selon les secteurs, de rattraper le retard du début de saison. Certes, la dernière semaine a été  perturbée par les éléments, vent, pluie et neige, contrariant l’exploitation des remontées mécaniques sans entamer l’enthousiasme des visiteurs. Mais dès la fin de cette période, de nombreuses stations familiales de basse altitude ont dû fermer, surtout par manque de clients, du moins en semaine. Globalement, les grandes stations de haute altitude ont fait une bonne saison.

Les Gets : Challenge Alfred Delavay, les 6 et 7 mars. Cette compétition  de ski alpin et ski de fond  est atypique puisqu’elle est  réservée aux prêtres de l’arc alpin, Suisse, Italie, France. Elle  porte le nom de l’abbé Delavay qui était natif des Gets et féru de ski et de montagne et avait créé ce challenge en 1962. Cette année, il y avait 70 participants.

Courchevel : Premier championnat de France de « ski et vol », le 12 mars. Il s’agit d’une nouvelle discipline qui allie le parapente et le ski. Par exemple, les compétiteurs doivent faire  des exercices de précision en vol, comme des piquets de slalom à toucher en vol ou  toucher la neige avec les skis à des endroits bien délimités et continuer le vol sans laisser tomber la voile au sol.

Revisiter la recette de la fondue savoyarde. La station de Saint-Jean d’Arves / Les Sybelles organise le 16 mars un concours de la meilleure fondue. Par équipe de 2 ou de 3, les participants devront réaliser une fondue en utilisant des ingrédients obligatoires et d’autres selon leur propre  créativité. L’office de tourisme fournira aux candidats le matériel nécessaire et les ingrédients obligatoires.

– Vallée d’Abondance : Troisième Wintertrail Oxfam, les 4 et 5 mars. Il s’agit d’une course en raquettes de 60 km, comportant un dénivelé cumulé de 6500 mètres,  à faire en moins de 30 heures,  en partant de Chatel le 4 au soir pour arriver le lendemain à Abondance. 360 personnes,  réparties en équipe de 4 sans relais, ont participé.  L’ équipe la plus rapide (des Belges) a fait le trajet en 15 heures; 30% des concurrents ont abandonnée en cours de route. La partie la plus pénible a été le trajet de nuit. Outre l’aspect sportif, l’intérêt de la course est avant tout la solidarité  puisque son objet est de recueillir de l’argent pour financer les actions de l’association humanitaire Oxfam (plus de 200.000 euros cette année).
Oxfam est une organisation internationale  dont l’objet est  de trouver des solutions pratiques et innovantes pour aider les individus à s’extraire de la pauvreté et à s’épanouir.

Arêches-Beaufort : 32ème édition de la Pierra Menta.   La course s’est déroulée en 4 étapes,  du 8 au 11 mars,  sur les montagnes du Beaufortin.   C’est la course de ski alpinisme la plus difficile au monde. 200 équipes, de 2 personnes, venues d’une dizaine de pays, y ont participé.
L’édition 2017 était particulièrement difficile du fait  des conditions de neige très variables d’une étape à l’autre : poudreuse, puis gros sel, puis gel et croute… Grâce au travail des traceurs et à 400 bénévoles, la course s’est bien déroulée, avec de très beaux parcours qui alliaient beauté, difficulté et sécurité.  Soit un dénivelé positif total de 10 .000 mètres en un peu plus de 10 heures pour les meilleurs. La course des séniors hommes a été gagnée par un binôme italien et chez les dames par la championne française Laetitia Roux associée à la suédoise Emilie Forsberg . Grace au beau temps, la course a connu un très fort succès populaire, ainsi il y avait au moins 4000 spectateurs  au col de la Forclaz (2330m) et beaucoup de monde sur tous les sommets.  La 33ème édition est fixée du 14 au 17 mars 2018.

Val Cenis fête ses 50 ans   : des manifestations et fêtes seront organisées du 1er au 7 avril.

Annemasse : financement de l’extension du RER genevois entre  Moëllesulaz  et Annemasse. Le Canton de Genève  a signé l’accord officiel avec la Confédération suisse pour obtenir un financement de la Confédération. Le montant promis s’élève à 23,6 millions de francs suisses. Il sera versé intégralement à l’agglomération d’Annemasse qui est le maitre d’ouvrage pour cette partie des travaux.

Le Bourget du lac : Savoie Technolac, la Silicon Valley savoyarde. Ce technopole a été créé en 1987 sur le terrain libéré par l’ancienne base aérienne.  Il y a  aujourd’hui  4.000 salariés, 5600 étudiants  et 1.000 chercheurs. Des travaux d’extension sont en cours pour accueillir de nouvelles entreprises ou services,  des start up, des créateurs  d’entreprises, notamment dans les domaines de la filière des énergies renouvelables et de l’efficacité énergétique (solaire, hydraulique, smart grid….).    L’objectif est de pouvoir recevoir 18.000 personnes en 2030.
A noter que « l’incubateur étudiant » est déjà à l’origine de 26 créations d’entreprises.

Carnaval vénitien d’Annecy, du 10 au 12 mars. Comme chaque année, depuis 21 ans, le carnaval a attiré les foules venues admirer la déambulation des masques sur le Pâquier, dans les jardins de l’Europe et  dans la Vieille ville.

Peillonnex : Comment maitriser l’orthographe du français ? Après avoir fait une carrière dans l’ergonomie en service Santé au travail, Nelly Rousseau s’est reconvertie dans un nouveau service consistant à aider les enfants ayant de  grandes difficultés  en orthographe ainsi que pour les adultes en recherche d’emploi.  Pour cela, elle utilise la méthode d’Anne Marie Gaignard qu’elle est la seule à pratiquer en Haute-Savoie.
Anne Marie Gaignard  souffrait de dysorthographie, ce qui l’a beaucoup gênée dans ses études puisqu’elle était très mauvaise en orthographe. C’est pourquoi, elle a cherché à trouver des remèdes à ce handicap. Elle créée  sa propre méthode qu’elle diffuse dans la  publication de livres d’apprentissage de l’orthographe. Le premier ouvrage intitulé « Hugo et les rois  » a été publié en 2003. En 2009, elle  fonde un centre de formation à Angers et un réseau de formateurs ayant pour objectif de venir en aide à tous ceux qui éprouvent des difficultés avec l’orthographe. Cette méthode a été certifiée en 2016 « compte personnel de formation ».    Note: la dyslexie est un défaut dans la lecture, la dysorthographie  dans l’écriture.

Nouvelles des Savoyards du monde. Le Conseil d’administration s’est réuni à Clermont-Ferrand  les 3 et 4  mars. Il a constaté le dynamisme des différentes associations locales, notamment à l’Etranger, et le succès grandissant du site internet et de la page facebook. Il a fait le point de l’organisation du prochain Rassemblement annuel, les 4,5 et 6 août à Bonneville.  Note : ce Rassemblement est ouvert à tous, le programme détaillé et les modalités d’inscription seront publiées en juin.

Savoyards du bout du monde : Depuis début  janvier 2016, une journaliste de la Station de radio France Bleu Pays de Savoie s’entretient du lundi au vendredi  avec des savoyards expatriés. Ceux que l’on a déjà entendus sont   à : Dubaï, Québec, Argentine, Qatar, Miami, Le Caire, Allemagne, Angola, Bogota, Shanghai,  Queenstown en Nouvelle Zélande. Chypre, Jordanie, Ile Maurice, Londres, Turquie, Madagascar, Beyrouth, Suède, Philippines. Après la pause des vacances, l’émission a repris à mi-septembre et on a entendu des Savoyards résidant en Allemagne (Munich), Portugal , Roumanie, Caroline du Nord (USA), New York, Nouvelle Zélande, Chili,   Espagne, Nouvelle Calédonie,  Québec, Dubaï.
Durant la semaine de Noël, c’est Raoul Fenestraz en Argentine, Laurent Rigaud aux Emirats, Brigitte Voisin au Vietnam, Marine Teute aux USA, Damien Chanvillard en Nouvelle Calédonie, Vincent Lamanna en Thailande, Edwige Guffet à l’Ile Maurice, Franck Pache au Liban, Pierre Beauquis en Angola, qui ont décrit les fêtes de fin d’année dans leur pays de résidence.
Depuis  janvier, on a entendu: Julien Granier en  Finlande, Georges Cumbo au Vanuatu, Régis Laliche en Russie, Laure Dubouloz à New York, Maïté Nendu en Australie, Jérôme Paturel en Norvège. Anthony Nieto à La Réunion, Carine Bouille à l’Île Maurice, Pierre-Antoine Jullien  au Sultanat d’Oman,  Christophe Freschi en Afrique du Sud  (Port Elisabeth) et à Bahrein.
Voir le site      www.francebleusavoie.radio.fr  et écouter l’émission en direct à 17h10 (GMT+1) ou écouter les  émissions enregistrées en podcasts sur le site https://www.francebleu.fr   (choisir Podcasts puis chercher « les savoyards du bout de monde » dans l’ordre alphabétique, avec  le premier mot     » les « .

******************************
Prochaine publication : le 1er avril 2017

 

Publié dans Non classé

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*