Nouvelles du 15 mai 2020 (n° 129)

Coronavirus : statistiques. A la date du 14 mai, on compte en France métropolitaine : 21.009 malades dans les hôpitaux, 59.605 malades jugés guéris, 17.224 décès en hôpital et 10.201 décès en EHPAD, soit 27.425 décès en tout.
En Haute Savoie, on compte, 165 malades hospitalisés, 728 jugés guéris, 154 décès en hôpital et 146 en EHPAD. En Savoie, on compte 53 malades hospitalisés, 346 jugés guéris, 57 décès en hôpital et 23 en EHPAD. NB: on ne connait pas le nombre des malades décédés du covid-19 à domicile.

Coronavirus : évolution de la règle du confinement à partir du 11 mai. Lors de sa conférence du 7 mai le premier ministre et plusieurs ministres, ont exposé la situation et les mesures d’assouplissement du confinement pour tenir compte de l’amélioration de la situation. A partir du 11 mai, la reprise du travail dans les entreprises est généralisée, ce qui suppose  d’autoriser les déplacements sans formalité, notamment pour les transports en commun (mais avec port du masque et, pour Paris, attestation professionnelle pour circuler en heures de pointe dans les transports en commun). Il s’agit aussi d’organiser la reprise progressive de l’école à partir du 12 mai tout en respectant les règles sanitaires, donc en commençant par les petits qui, de fait, sont les moins attaqués par le virus. La reprise des collèges est prévue à partir du 18 mais celle des lycées ne sera décidée qu’à la fin mai.
Les déplacements sur longue distance (plus de 100 km, si on sort du département) ne sont autorisés que pour des raisons professionnelles ou familiales impérieuses (décès, garde d’enfants…)., mais les regroupements sont toujours limités à 10 personnes dans les lieux publics. Les artisans et commerçants ont pu ouvrir mais pas encore les restaurants, cafés, hôtels. Dans les départements classés verts (les moins touchés par la pandémie, ce qui est le cas des départements savoyards), les parcs, jardins et forêts sont ouverts mais les lacs et plages ne le sont qu’à la pratique de la marche au bord du lac « sans stationnement », les activités nautiques sont soumises à autorisation préfectorale et sur demande des maires. Il a bien été précisé par le premier ministre qu’au-delà de 100 km les week end à la mer ou à la montagne sont exclus, ce qui concerne surtout les week end prolongés de l’Ascension et de Pentecôte.
Un nouveau point de la situation sera fait à fin mai pour application début juin.

– Situation économique. Malgré les aides accordées par l’Etat et les régions, notamment sous la forme d’allégement des charges sociales et fiscales ou de prêts à taux nul ou réduit, la situation de nombreuses entreprises est délicate. Pour ce qui concerne les départements savoyards, qui vivent beaucoup du tourisme, il y a déjà eu la fermeture dès le 15 mars des stations de ski alors que certaines auraient pu fonctionner très bien pendant encore un mois au moins, notamment les grandes stations d’altitude. C’est ainsi que la station de La Plagne estime que la fermeture anticipée du domaine lui a fait perdre 90 millions d’euros. Quant au département de Savoie, le vice- président chargé des finances a indiqué que la perte de rentrées fiscales de l’année peut être estimée à 60 millions d’euros.

– Tourisme de l’été 2020. Actuellement, nul ne sait ce qui se passera pour les vacances de l’été puisqu’il faudra que la pandémie continue de régresser pour que le gouvernement puisse supprimer l’interdiction de s’éloigner de plus de 100 km du domicile. Par ailleurs, il est possible que des entreprises voudront limiter la période de fermeture pour compenser les retards pris pendant la période de confinement. On estime généralement, que les Français prendront leurs vacances davantage en France mais, en contrepartie, il y aura sans doute moins de touristes étrangers, surtout qu’actuellement on n’a aucune vue sur l’ouverture des frontières ni sur une période de confinement possible pour les voyageurs venant de loin, notamment des pays extra-européens. Les guides professionnels de la montagne sont autorisés à reprendre leurs activités mais en respectant des protocoles sanitaires. Quant au budget des vacanciers, on peut craindre qu’il ne soit allégé.
A l’issue d’un comité interministériel consacré au tourisme, qui s’est réuni le 14 mai, le premier ministre a annoncé des mesures d’aides aux entreprises du secteur et qu’à fin mai il sera décidé si les cafés/restaurants peuvent ouvrir le 2 juin. Quant aux vacances d’été, il a dit que les Français devraient pouvoir partir en vacances en France en juillet-août.

– Circulation routière : grands excès de vitesse. Avec la limitation de la circulation routière et le temps ensoleillé, des automobilistes ont été encouragés à appuyer un peu trop sur le champignon. C’est ainsi, par exemple que, le 6 mai, un jeune suisse conduisant une BMW roulait à 161 km/h sur une route limitée à 110 km ; il avait certes une bonne raison pour aller  vite : rendre visite à sa mère habitant à Annecy. Le 9 mai, un autre jeune conducteur, au volant de la Renault Mégane de ses parents, a été enregistré à 189 km/h sur l’autoroute A40, à la hauteur d’Etrembières. Le 10 mai à 14 h 45, à Jonzier-Epagny, le conducteur d’une BMW a été enregistré à 155 km/h sur une route où la vitesse est limitée à 80 km/h.

– Elections des maires. Du fait du coronavirus, seul le premier tour des élections municipales a pu se tenir le 15 mars et le deuxième tour du 22 a été reporté à plus tard, mais avant fin juin. En attendant, les anciens conseils municipaux sont restés en fonction. Le premier ministre a annoncé que les conseils municipaux, élus dès le premier tour, pourront désigner les maires et adjoints entre le 23 et 28 mai avec entrée en fonction  le 1er juin. Cette possibilité concerne environ 30.000 communes sur un total de 35.000.

– Anniversaire du 8 mai 1945. En raison du confinement, les cérémonies ont été réduites au minimum, sans public, ni pompiers, gendarmes douaniers, combattants, enfants des écoles… Quelques petites communes n’ont rien fait.

– Haute-Savoie : un curieux acte de vandalisme. Dans la nuit du 5 au 6 mai, les 1.200 jeunes pommiers déjà hauts d’un mètre, plantés en janvier dernier sur une parcelle située à Contamine-Sarzin (près de Frangy), ont été volontairement déracinés par des personnes mal intentionnées. La situation ayant été constatée rapidement, les racines n’ont pas eu le temps de sécher, il a donc été possible de les replanter, sinon tout aurait été perdu. La gendarmerie a ouvert une enquête.

-Les loups sortent du bois. Un loup a été aperçu à Saint-François-Longchamp alors qu’il déambulait tranquillement sur la route départementale. On en a vu un aussi à La Chambre et à Saint-Martin-sur-la-Chambre. A Argentine, trois brebis et des agneaux ont été tués le 9 mai.

– Nouvelles des Savoyardes du monde. La pandémie du coronavirus a conduit à revoir complétement le programme de l’année et à reporter l’ensemble des manifestations prévues à l’année prochaine. Le conseil d’administration qui devait se tenir à Nice du 28 février au 1er mars a été annulé mais le bureau a tenu une réunion en visioconférence. L’organisation des Trophées des Savoyards du monde, prévue au printemps avec remise des trophées lors du Rassemblement du mois d’août, est aussi reportée en 2021 puisque le rassemblement annuel du congrès annuel du 1er samedi du mois d’août, prévu à Grésy sur Isère, est reporté à l’année prochaine, à la même date et au même lieu. Quant au voyage prévu à Dubaï à l’occasion de l’Expo Dubaï en novembre prochain, il est aussi reporté en 2021 puisque l’Expo est reportée.

-Les Savoyards d’ici et d’ailleurs. Depuis début janvier 2016, une journaliste de la station de radio france bleu pays de Savoie s’entretient chaque semaine, du lundi au vendredi, avec un savoyard expatrié ou avec un étranger venu s’installer en Savoie. Lors des dernières semaines, elle a interrogé : Adrien Tépeznon à Montréal, Emile Thiollier de Cruet en Iran, Christine Col d’Aussois à San Francisco, Anke Maenner une allemande à Barberaz, Angélique Tardivel d’Annecy à Saskatoon au Canada, Jeannne Bowman une anglaise à Jarrier, Marine Suet de Dingy-Saint-Clair à Las Vegas, Claudia Quintanilla du Pérou à Saint-Béron, Antony Netto à la Réunion, Michel Fusier à Saint-Martin (aux Antilles).
Note: l’émission est suspendue depuis le début du confinement.

—————————
– Prochaine publication : le 1er juin 2020

Publié dans Non classé

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*