Nouvelles du 15 mai 2018 (n° 81)

– Les atouts de la Savoie d’aujourd’hui « les plaisirs en abondance » : L’union des Français de l’étranger a publié un article très intéressant sur la Savoie dans sa dernière revue de mai ( n° 569). Cet article a été rédigé pour contribuer à la promotion de la Savoie avec le concours de Laurent Rigaud qui est le président des Savoyards de Dubaï et des Savoyards du monde. Il peut être consulté sur le présent site à la page Connaître la Savoie.

– Les Marches : Hommage aux anciens combattants de la Révolution et de l’Empire. Une plaque a été inaugurée le 5 mai pour honorer la mémoire de 27 soldats de la commune morts pendant les guerres de 1792 à 1815. C’est une première en Savoie.

– Chambéry : test d’autocars de nouvelle génération. Deux cars sont en test sur la ligne Chambéry-Novalaise pour une durée d’un mois. Un est à moteur électrique, l’autre à gaz (GNV) qui consomme moins que les moteurs diesel et rejette moins d’émissions polluantes.

– La ville de Santena en Piémont jumelée avec Plombières-les-Bains. Le jumelage a été officialisé le 12 mai à Santena, ville où vivait Cavour et où se trouvent son tombeau et la Fondation Cavour. Santena est une petite ville située à proximité de Turin.
Le 21 juillet 1858, à Plombières-les-Bains, dans les Vosges, l’empereur Napoléon III rencontrait en grand secret Camille Benso, comte de Cavour, premier ministre du Royaume de Piémont-Sardaigne. C’est ce que l’histoire a retenu sous le nom de « Entrevue de Plombières » au cours de laquelle Napoléon III avait promis d’aider le Piémont à faire l’unité de l’Italie en contrepartie de la cession à la France de la Savoie et de Nice.

– Savoie : déneigement des grands cols. Du fait de l’importance des chutes de neige cet hiver, l’ouverture des cols se fera, cette année, avec un retard de deux semaines environ par rapport aux années précédentes.

– Moillesulaz : suppression de la frontière physique. Depuis longtemps la douane était matérialisée physiquement par les bâtiments de la douane. Ce symbole vient d’être supprimé puisque le dernier bâtiment, celui de la Suisse, a été démoli au début du mois.

– Bernex : attaque du loup. Dans la nuit du 24 au 25 avril, un loup a attaqué un troupeau de chèvres : une a été mangée une autre a été blessée et des cabris ont disparu mais la perte pour l’exploitation est aussi que les 105 chèvres du troupeau effrayées par le loup donnent beaucoup moins de lait pendant un certain temps. La fermière assure que toutes les protections voulues sont en place.
Il y bien des loups dans le Chablais puisque la même ferme avait déjà été attaquée en 2007 et, qu’en octobre dernier, un chasseur en a tué un sur la commune voisine de Féternes.

– Sophie la girafe en Australie. Le 2 mai, lors de son passage à Sidney, le président Macron a eu l’occasion, de féliciter les deux représentantes françaises de la marque savoyarde pour avoir, en 8 ans, fait de la girafe un jouet incontournable des bébés australiens et ainsi avoir contribué à la performance de la France à l’export et développé la culture et l’excellence françaises sur le sol australien.

Lac Léman : le bateau du futur « Evian one » est arrivé. L’Evian Resort et la société Pro Yachting se sont associés pour proposer, à la clientèle des hôtels Royal, Ermitage et Evian Resort, un bateau révolutionnaire permettant de diminuer le temps de trajet pour relier Evian à Genève et à Lausanne. Ainsi le bateau, mis à l’eau le 4 mai, pourra dès le mois de juin transporter une dizaine de passagers et rejoindre Genève en 30 minutes et Lausanne en 10 minutes.
Ce bateau, construit à La Rochelle, fait 12 m de long et 7,40 m de large, Il a 2 moteurs de 320 cv. Il est doté d’une super structure qui, comme une aile d’avion, génère une force de portance vers le haut, Donc, plus le bateau accélère, plus l’air va le soulever et donc moins son empreinte dans l’eau est importante, ce qui a notamment pour conséquences significatives de diminuer les vagues, la consommation, la pollution et le bruit. Sa propulsion est assurée par des hélices de surface fonctionnant à moitié dans l’air et dans l’eau. Ce qui permet d’atteindre de très hautes vitesses.

– Recensement des frontaliers en Haute Savoie et Ain. Comme chaque année, les communes ont invité leurs habitants travaillant sur le canton de Genève à se faire recenser en mairie. Pour les communes, c’est une opération importante car elles reçoivent une part des impôts sur le revenu perçus à la source par le fisc suisse. Elles sont de plus en plus attentives à recenser aussi les travailleurs suisses qui ne se déclarent pas ou le font, à tort, comme résidents secondaires. Ce reversement est de l’ordre de 1000 euros par frontalier et par an. A cette somme s’ajoute la part départementale redistribuée aux communes en fonction des projets.

– Miolans : fêtes médiévales au château. A l’occasion des ponts du mois de mai des animations ont été organisées pour attirer des visiteurs et obtenir des fonds pour assurer l’entretien des bâtiments et financer des projets. Le propriétaire est toujours à la recherche d’investisseurs qui voudraient participer à des projets.

Parc naturel des Bauges : un aigle relâché le 6 mai. Il y a quelques semaines, il avait été trouvé blessé près d’Ugine. Il a été soigné au Centre de sauvegarde de la faune sauvage de l’Isère. Sept couples d’aigles royaux sont déjà présents sur le massif.

– Pollution de la vallée de l’Arve : le Préfet a répondu aux critiques. Depuis quelques temps, les associations anti-pollution ont élevé le ton, notamment en déposant 500 plaintes pour inaction de l’Etat. Le 4 mai, préfet a vivement réagi en rappelant que 300 personnes, constituées en groupes de travail, préparent un plan ambitieux qui ira au-delà des normes françaises et européennes. Il est prévu notamment de réduire de moitié le nombre de morts imputables aux particules fines.
Lors de sa visite du 7 mai à l’usine SGL Carbon à Passy, il a annoncé qu’un plan d’investissement de 4 millions d’euros (dont 1 million d’aide de la Région) est prévu en 2018 pour réduire les émissions du site et traiter les odeurs « qui empoisonnent le voisinage ».

– La Rosière : présentation du projet du Club Med. Tous les acteurs de la station ont collaboré à la préparation de l’arrivée du nouveau centre de vacances qui entrera en service en 2020. Il sera situé sur le terrain de l’ancien altiport d’où on a une vue splendide. Le projet prévoit 440 chambres et de grands espaces dédiés aux équipements et services, le tout sur près de 4 ha.

Gestion des stations : plusieurs mises en examen à Morzine. Lors de son contrôle de 2016, la cour des comptes avait relevé diverses anomalies, notamment « la méconnaissance répétée et parfois significative des règles de la commande publique », ainsi que  » la présence d’élus intéressés dans certaines commissions. Le maire en exercice, son prédécesseur et deux adjoints viennent d’être mis en examen dans le cadre d’une information judiciaire ouverte en juin 2017 pour délit de favoritisme et prise illégale d’intérêts.

– Les Savoyards d’ici et d’ailleurs (Précédemment Savoyards du bout du monde). Depuis début janvier 2016, une journaliste de la Station de radio France Bleu Pays de Savoie s’entretient chaque semaine, du lundi au vendredi, avec des Savoyards expatriés mais aussi des étrangers venus s’installer en Savoie. Depuis le 1er septembre 2017, la journaliste a interrogé : Jean-Jacques Bernat à New York, Sébastien Turay à la Réunion, Camille Maiolo à Amsterdam. Ricky James à Annecy (originaire du Cameroun), Thibaud Riquier à Brisbane en Australie, Anick-Marie Bouchard (une Québécoise à Chambéry), Méas Pech (une cambodgienne à Talloires), Françoise Payen à Madagascar, Nadège Masnada au Panama, Fabrice Dignati à Los Angeles, Roel Aretz (originaire des Pays-Bas). Paula Garokalna étudiante à l’université de Savoie (de Lettonie), Marie Schlatter en Amérique du Sud, Delphine Haecker au Mexique, Emilie Rost originaire de l’Ontario au Canada, Jean-Pierre Lamic à Cuba, Elke Coisnon, originaire d’Allemagne à Trésserves. Damien Degeorges à Reykjavik en Islande, Florian Bazin en Caroline du Sud (USA), Tim O’Connor irlandais à Méry, Mikael Legon en Nouvelle Zélande, Charlotte Beloc en Ecosse, Axelle Puthod à Mayotte, Alex Ramel à Brazzaville (Congo), Evelyne Gasse à Sainte-Lucie (Petites Antilles), Catherine Baudin à Granby (Québec), Sophie Boyadjan à Singapour. Jerry en Angleterre ; Thibaud Riquier à Brisbanne en Australie; Martine Laquaz à Tahiti; Justin Smit, un hollandais, à la Motte Servolex; Agnès Marin à Philadelphie.
On peut écouter cette émission en direct sur ordinateur chaque jour du lundi au vendredi à 12h50 et 17h30 et en best-of le dimanche entre 12h05 et 12h30 en suivant le lien « www.francebleusavoie.radio.fr ». On peut aussi y accéder en différé en allant sur le site de Francebleu et en choisissant » podcast », puis Pays de Savoie et ensuite en cherchant l’émission dans la liste (en RSS).
————————————
Prochaine publication : le 1er juin 2018

 

Publié dans Non classé

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*