Nouvelles du 15 juillet 2021 (n° 157)

– Coronavirus : éléments statistiques. A la date du 17 juillet 2021, la France recense 7.047 hospitalisations en cours dont 931 en réanimation. À cette même date, 111.413 personnes sont décédées depuis le début de l’épidémie (dont 26.473 en EHPAD).
En Haute-Savoie, Il y a 30 personnes hospitalisées, dont 5 en réanimation, et 1.030 décès
En Savoie, il y a 45 hospitalisations en cours, dont 3 en réanimation et 699 décès.
A la date, du 8 juillet, 35.944.194 personnes ont été vaccinées une fois, soit 56,6% de la population et 27.910.188 personnes ont le nombre de vaccinations prévues (1 ou 2).

Les statistiques hospitalières montrent une amélioration continue de la situation mais ce qui inquiète de plus en plus les autorités sanitaires est la progression du nombre de personne contaminées (mais non hospitalisées) ce qui se traduit, depuis plusieurs semaines, par l’augmentation du taux d’incidence dû pour beaucoup au variant Delta. Ce variant est très contagieux mais il provoque peu de formes graves (soit, au 11 juillet, 34 personnes contaminées sur une population de 100.000 habitants, ceci calculé sur les 7 derniers jours).

  Comme prévu, le Président de la République a annoncé diverses mesures lors de son allocution du 12 juillet, notamment : vaccination obligatoire des personnels soignants, nécessité du pass sanitaire pour les rassemblements de plus de 50 personnes y compris pour les théâtres, cinémas, restaurants, centres commerciaux, pour prendre le train, l’avion ou le car sur longue distance. …NB: pour obtenir le pass sanitaire, il faut soit avoir été complètement vacciné depuis au moins deux semaines, soit présenter un test PCR  négatif de moins de 48 heures, soit disposer d’une preuve que l’on a été testé positif .  Dès septembre, organisation d’une campagne pour la vaccination dans les écoles mais aussi pour une 3ème injection pour les personnes vaccinées en janvier et février.

Le président a aussi beaucoup insisté sur la nécessité de mettre plus de justice dans le régime des retraites et de lutter davantage contre le chômage.

– Rassemblement des Savoyards du monde à Grésy sur Isère les 6 et 7 août 2021. Lors de sa réunion du 12 juillet, le jury a sélectionné cinq candidats parmi les nombreuses candidatures reçues : Frédérique-Sophie Braize de Vallangoujard (France),  Pascal Gallet de Montesson (France),  Alexandre Rigaud de Dubaï ( Emirats Arabes unis),  Christophe Hisquin de Shanghai (Chine), Martine Voron de  Ouagadougou ( Burkina Faso). Les trophées seront remis aux lauréats lors de la réunion du samedi. PS: pour plus de détails sur ce Rassemblement voir Les nouvelles du 1er juillet.

– Des étudiants français attirés par la Suisse romande. Pour la dernière année universitaire, 84.700 étudiants étaient recensés en Suisse romande dont 11.300 français. Les Français sont attirés par la proximité de Genève et la renommée de l’université qui en reçoit 3.100. Mais, il y a aussi l’attraction de formations spécifiques, et reconnues comme l’école polytechnique fédérale de Lausanne ou les Hautes écoles de musique… Sans doute, y a-t-il aussi pour ceux qui ont le projet de travailler plus tard en Suisse de pouvoir présenter un diplôme parfaitement reconnu par les Suisses, ce qui est très utile pour obtenir un poste de cadre ou à responsabilité.

– Contamines sur Arve : « Les touristes à la ferme ». C’est   le titre d’une émission diffusée par TF1 le 9 juillet à 21h. qui se passait au sein du lycée professionnel agricole de la ville. C’était, certes, un amusement réalisé avec des humoristes mais l’émission a permis de donner un aperçu sur le travail du lycée et la vie des éleveurs savoyards. Le tournage de l’émission a été réalisé pendant les dernières vacances de Paques mais une quarantaine de lycéens et des enseignants étaient présents pendant tout le tournage qui a duré plusieurs jours.
A noter qu’il existe en Haute-Savoie, à La Roche sur Foron, un autre lycée agricole renommé : l’ ENILV  (Ecole Nationale des Industries du Lait et des Viandes).

– Sallanches :  Réouverture du château des Rubins, le 10 juillet. Ce château qui abritait le centre de la nature montagnarde a été complètement rénové. Il devient un espace muséographique autant qu’un observatoire des Alpes. Les visites et activités ou animations proposées s’adressent surtout aux familles.
Deux ans de travaux ont été nécessaires pour un montant de 5 millions d’euros. Ce château est une demeure seigneuriale du XIVème siècle, rachetée par la ville en 1978.

– Sciez : une pêche exceptionnelle. Le 5 juillet, un pécheur a sorti du lac une truite d’une taille de 92 cm et pesant 8,120 kg. C’est une belle pièce qui est proche des records qui dépassent les 100 cm et les 15 kg.

– Attaques des loups. Les chasseurs et les agriculteurs ont quitté le comité « loups » lors de la réunion du 5 juillet. Ils reprochent au préfet référent de ne pas répondre à leur courrier du 4 juin par lequel ils demandaient d’être autorisés à abattre des loups au moment où ils attaquent les moutons.
Ils estiment, en effet, que les loups attaquent le plus souvent pendant la nuit, c’est donc à ce moment-là qu’il faut les abattre mais c’est impossible sans appareils de vision nocturne, donc ils voudraient être équipés de ce matériel, comme les lieutenants de louveterie.

Le nombre de loups, en France, est estimé actuellement à 624 mais les agriculteurs et chasseurs disent que les agents de l’Office Français de la Biodiversité (OFB) sous-estiment volontairement le nombre de loups.

Ironie de la situation, le jour de la démission des agriculteurs et chasseurs du Comité « loups »,  un loup a été abattu dans la nuit précédente (du 4 au lundi 5 juillet)  à Thônes, par un louvetier, équipé du matériel de vision nocturne, alors que 5 ou  6 autres loups s’approchaient du troupeau,  pourtant protégé par 6 patous.
A noter que des loups ont été photographiés plusieurs fois dans le secteur au cours de l’hiver et que plusieurs attaques  ont été constatées depuis le début mai, ntoamment  en Maurienne et plusieurs fois à Jarrier et même tout près du centre-ville de  Bourg Saint Maurice où une brebis a été dépecée dans la nuit du 10 juin. C’est pourquoi, la Communauté de communes Cœur de Maurienne Arvan a signé une motion de défense du pastoralisme contre les attaques de loups et Pierre-Yves Bonnivard, président de l’Union pour la sauvegarde des activités pastorales et rurales, insiste auprès des élus pour qu’ils s’engagent pour trouver des solutions permettant le maintien du pastoralisme. Sur ce point les éleveurs précisent que du fait des salaires des gardiens et du coût des chiens, l’exploitation n’est rentable que pour des troupeaux de plus de 300 moutons.

La situation devrait pouvoir se régler puisque la Ministre de l’écologie , Barbara Pompili, a déclaré, le 9 juillet, être prête à discuter sur différents points, notamment au sujet des tirs de défense nocturnes.

Ligne de chemin de fer Lyon-Turin. Concernant le percement du tunnel entre Saint-Jean-de-Maurienne et Suse, soit 45 des 57 km, une phase importante a été franchie par l’attribution des deux lots principaux à des groupements dirigés par Vinci et Eiffage. Le montant des devis s’élève à trois milliards et cent vingt-huit millions d’euros. Les 12 kilomètres restant, en territoire italien, devraient être attribués dans quelques mois.
Actuellement, l’ouverture du tunnel reste programmée pour 2030.

-Trail EDF Cenis Tour : cette course se déroulera les 31 juillet et 1er août à Val Cenis-Bessans. Plusieurs courses sont organisées en fonction de la longueur du parcours (de 12 à 82 km). Mais, cette année, ce ne sera pas une simple course à pied, ni un jogging mais ce sera un « plogging « . En fait, ce sera « un jogging écologique » car les organisateurs se sont engagés à appliquer la charte Eco-Manifestations Sportives de la Région Auvergne-Rhône-Alpes et donc d’organiser l’évènement en réduisant considérablement son impact sur l’environnement.

– Elections régionales et départementales du 28 juin. La liste de Laurent Wauquier a obtenu 55,17% des suffrages. Il a donc été réélu sans problème président de la Région.

Concernant les départements, en Savoie, Hervé Gaymard retrouve son siège de Président du Conseil départemental pour un cinquième mandat.
En Haute Savoie, pas de changement de majorité mais pour remplacer l’ancien président, Christian Monteil qui ne se représentait pas, c’est le député Martial Saddier qui a été élu.

-Aix les Bains : une exposition sur la famille de Napoléon 1er du 3 juillet au 19 septembre. Plusieurs membres de la famille ont fait de multiples séjours à Aix, entre 1808 et 1814, pour y prendre les eaux. C’était le cas notamment de Pauline Bonaparte, la princesse Borghèse sœur de l’empereur, l’impératrice Joséphine de Beauharnais et sa fille Hortense. Il y avait aussi des comtes, des duchesses, des acteurs ou écrivains, comme Lamartine. En ce temps-là Aix-les-Bains (alors Aix-en-Savoie) était le Saint-Tropez de l’époque.

– Saint-François-de-Sales : des traces de vie très anciennes. Des paléontologues et des spéléologues ont exhumé des ossements d’animaux, remarquablement conservés dans un gouffre. Il y a, notamment, le squelette d’un auroch qui a été daté à 8 000 ans. Ce gouffre est situé en pleine forêt, à quelques kilomètres de Saint-François de Sales dans le massif des Bauges.

– Bessans et Bonneval sur Arc ont reçu, le 29 juin, le label « Terre d’alpinisme » dans le cadre de l’inscription de la pratique au Patrimoine culturel immatériel de l’Unesco. Avant cette nomination, seule la station de Chamonix avait ce label. en France.L’intérêt de ce label, créé en 2019, est d’identifier des territoires où l’alpinisme est vivant, c’est-à-dire où l’on trouve des pratiquants, des clubs, des professionnels, des événements, des refuges  …. qui font que cette discipline identifie le territoire. Dans 3 ans, un rapport sera à soumettre à l’Unesco pour décrire les actions qui ont été menées, notamment celles qui ont été promises pour l’obtention de ce label.

– La Léchère : les thermes s’attaquent au stress. Spécialisé en phlébologie, rhumatologie et en gynécologie, l’Etablissement a décidé de s’attaquer au mal du siècle en ouvrant une spécialité « stress ». Cela se fait sous la forme de mini-cures de 3 jours, basées sur des exercices issus de la tradition énergétique chinoise qui procurent un sentiment d’apaisement et un regain d’énergie. Les premières cures réalisées ont donné de bons résultats.

– Des lycéens de Chambéry ont inventé une ruche pouvant détecter la présence d’un frelon asiatique. Grace à un système combinant une caméra, un panneau solaire, une grille de protection et une application téléphonique, il est possible de détecter la présence d’un frelon. L’apiculteur est alors prévenu par une notification sur son smartphone et un servomoteur ferme une grille pour empêcher les frelons d’entrer dans la ruche. Mais, actuellement, il ne s’agit que d’une étude dont la réalisation pratique pourrait demander plusieurs années.

Les Savoyards d’ici et d’ailleurs. Depuis janvier 2016, une journaliste de la station de radio france bleu pays de Savoie s’entretient chaque semaine, du lundi au vendredi, avec un savoyard expatrié ou avec un étranger venu s’installer en Savoie.      Lors des dernières semaines, elle a interrogé :  Bettina du Brésil à Ambilly ; Amandine de Tarentaise au Canada; Dorian de Sée en Nouvelle Zélande; Philippe du Bourget du Lac en Australie; Sou de Thaïlande à Annecy; Fabrice de St Martin de Bellevue à St Denis à la Réunion; José du Pérou à Montailleur; Marilou du Sénégal à Aix-les-Bains; Mathilde de la Plagne en Norvège.
Consulter le site : Les Savoyards d’Ici ou d’Ailleurs – Émission sur France Bleue Pays de Savoie.    NB l’émission est arrêtée pendant la période des vacances.

-Prochaine publication : le 1er août 2021

 

Publié dans Non classé

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*