Nouvelles du 15 février 2020 (n° 123)

– Haute-Savoie : visite du Président Macron, les 12 et 13 février. Le président de la République, s’est rendu à Chamonix et à Saint-Gervais. Il a rencontré les acteurs locaux et abordé essentiellement les questions environnementales. Il a annoncé plusieurs mesures importantes notamment la création d’une zone de protection du Mont Blanc n’autorisant que l’alpinisme et le ski de randonnée et aussi une aide de 60 millions d’euros pour rénover la ligne de chemin de fer de La Roche sur Foron à Saint-Gervais, la Région et la Département apportant chacun 50 millions.

– Les Contamines-Monjoie : coronavirus découvert le 7 février. Les 5 personnes d’une famille d’anglais résidant dans le village ont été déclarées positives. Elles ont été contaminées par un voisin, anglais aussi, résidant dans le même chalet qui rentrait d’un voyage à Singapour. Tous les contrôles effectués sur l’entourage ont été négatifs.

– Saison d’hiver. Comme dans toute la France et l’Europe, les températures relevées en janvier et début février ont été exceptionnellement élevées et le temps a été très pluvieux. En conséquence, les stations de ski n’ont bien fonctionné qu’en haute altitude. Beaucoup de stations ont dû s’adapter en organisant des activités demandant peu ou pas de neige. La météo a annoncé qu’il n’y aura pas de temps hivernal pendant la 2ème quinzaine de février.
Concernant les grands concours de ski, Morzine a dû annuler deux épreuves de coupe d’Europe prévues les 2 et 3 février par suite d’importantes chutes de neige et de l’impossibilité d’aménager à temps les pistes. En revanche, les courses des 8 et 9 février sur la piste rénovée du Kandahar des Houches ont donné toute satisfaction, surtout que le slalom a été remporté par le français Clément Noël. Bonne nouvelle, la coupe du monde 2021 reviendra l’an prochain aux Houches les 30 et 31 janvier.

– Chatel : 8ème festival international de gastronomie « les neiges étoilées » du 5 au 7 février. Ce festival regroupait des chefs locaux, des jeunes et des personnalités de la région et de la Suisse proche. Le programme comportait des concours mais aussi des ateliers, des démonstrations, des animations festives comme course de garçons de café, exposition sur les poissons de lac et l’histoire du Léman…. Le public a pu suivre le concours des écoles de cuisine et des arts de la table qui comprenaient des élèves des écoles hôtelières de Thonon, de Bonneville et du centre de formation d’apprentis de Groisy. Les élèves ont cuisiné un menu à base d’omble chevalier, de gâteau de Savoie, fromage et dessert. Pour terminer des élus ont eu un challenge consistant à préparer des quenelles de brochet.

– Haute-Savoie : quelles performances en 2019. La chambre de commerce et d’industrie a indiqué que le département a réussi plusieurs performances : bonne tenue de l’industrie et du commerce, succès pour le tourisme d’hiver, maintien pour les services malgré les difficultés, maintien de l’agriculture et quasi plein emploi.

Nouvelles du chef Marc Veyrat. Malgré ses démêlés avec le Guide Michelin qui lui a retiré sa troisième étoile, Marc Veyrat ne renonce pas à la cuisine. A Paris, iI vient de reprendre le restaurant du comédien Gérard Depardieu (situé entre la Bourse et l’Opéra) qu’il va transformer en un bistrot convivial avec des « prix raisonnables ». Il promet d’y être aux fourneaux les lundis, mardis et mercredis.

– Valmeinier: agrandissement du domaine skiable. Le nouveau télésiège de La Sandonière a été ouvert cette année. Il permet de monter à 2750 mètres d’altitude et donne accès à deux nouvelles pistes rouges. Du sommet, on a panorama exceptionnel sur le Mont Thabor, la barre des écrins et les aiguilles d’Arves.
Ce télésiège peut transporter 2000 skieurs par heure sur des sièges de 6 places débrayables, au besoin on pourra porter la capacité à 2800. Le montant total de l’investissement est de 8,6 millions d’euros. Huit emplois ont été créés pour l’exploitation du télésiège. C’est la seule extension d’un domaine skiable réalisée en France cette année.

Etudes post bac en Suisse. Plus de 10.000 jeunes français poursuivent leurs études en Suisse, dont beaucoup à Genève et Lausanne. Avec la réforme du bac, les lycéens ne savent pas trop quelles spécialités choisir pour que leur candidature soit retenue. Les autorités suisses doivent examiner la question mais officieusement il est conseillé de choisir les options Maths – physique ou SVT

– Argonay: l’entreprise NTN-SNR crée sa propre école de formation. Malgré l’importance du chômage, des entreprises ont du mal à embaucher le personnel dont elles ont besoin. C’est le cas NTN-SNR, le leader mondial du roulement, qui a prévu d’embaucher 150 personnes d’ici 2023. Cette entreprise a donc créé sa propre école et a déjà recruté 12 personnes en reconversion professionnelle. Après une période de 13 mois, ces personnes deviendront monteurs ou rectifieurs en CDI.

– Annecy : L’université catholique de Lyon va installer une annexe pour 1000 étudiants dès septembre 2020. Ce projet est conçu pour répondre aux besoins non satisfaits et en plein accord avec les collectivités locales et l’université de Savoie. Dès septembre prochain, 90 étudiants seront accueillis provisoirement dans les locaux du lycée Saint-Michel. Ils auront le choix entre deux licences de droit, l’une en parcours classique et l’autre en parcours bilingue. Cette dernière délivrera un double diplôme Common Law, ainsi qu’un bachelor droit et management en partenariat avec l’université irlandaise Maynooth University. C’est donc une formation innovante orientée vers les affaires internationales. Dès 2021, il y aura une formation pour un Bachelor marketing et communication digitale.
C’est un projet ambitieux qui prévoit la construction d’un campus universitaire de 3600 m² que la Région et le département financeront à 50%. Dans un deuxième temps, l’université de Lyon construira un bâtiment d’accueil des étudiants (sans subvention).

– Sauvegarde du patois savoyard. Afin de pouvoir conserver la possibilité d’écouter les chants et discussions en patois enregistrés sur cassettes, l’association « les Patoisants de l’Albanais » a numérisé son stock de cassettes (plus de 300) avec le concours d’autres associations et le soutien financier du département.

– Comment se repérer en montagne. L’Institut géographique national vient de mettre à la disposition des alpinistes et promeneurs une application pour smartphone qui permet, par exemple, d’obtenir le nom d’une montagne que l’on voit. Le nom de cette application est Iphigénie.

Aoste : foire de la Saint-Ours. Comme chaque année depuis 1000 ans, c’était la foire de la Saint-Ours les 30 et 31 janvier. C’est l’occasion pour les Valdotains de partager leur savoir-faire ancestral, leur culture montagnarde et tout simplement de se rencontrer. Le travail artisanal du bois y tient toujours une grande place qu’il s’agisse d’objets du quotidien, de sculptures de la vie de tous les jours ou de créations originales. Evidemment, les Savoyards sont nombreux à participer à cette manifestation qui attirent des milliers de visiteurs chaque année.

– Seynod : Amazon va ouvrir un site de stockage et de livraison. Les travaux ont commencé. Le 2 février un groupe d’écologistes ont manifesté devant le chantier pour dénoncer des impacts toxiques au niveau environnemental, social et fiscal d’un tel projet.

– Les Contamines : guerre aux lits froids ! La commune a engagé une action pour diminuer le nombre des lits froids (appartements occupés moins de 4 semaines par an) en favorisant des projets hôteliers. En effet, il a été constaté que dans les résidences 5 appartements sur 6 ne sont occupés que quelques semaines par an.

– Les Savoyards du monde à Nice. A l’initiative des Savoyards de Nice, le conseil d’administration de l’hiver se tiendra dans cette ville le 29 février. A cette occasion des visites de la région seront organisées pour les congressistes et les accompagnants les 28 et 29 et tous les congressistes pourront assister à la fête du citron à Menton le 1er mars.

– Les Savoyards d’ici et d’ailleurs. Depuis début janvier 2016, une journaliste de la station de radio france bleu pays de Savoie s’entretient chaque semaine, du lundi au vendredi, avec un savoyard expatrié ou avec un étranger venu s’installer en Savoie. Lors des dernières semaines, elle a interrogé : Géraldine Merendet de Chambéry en Corée du sud, Stéphane Juskowiak de Cluses en Floride, Mavis Boys-Smith une anglaise à Albens, Leila Rodrigues brésilienne à Chambéry, Adrien Tépeznon à Montréal, Emile Thiollier de Cruet en Iran, Christine Col d’Aussois à San Francisco, Anne Maenner une allemande à Barberaz, Angélique Tardivel d’Annecy à Saskatoon au Canada, Jeannne Bowman une anglaise à Jarrier. On peut écouter cette émission sur ordinateur en podcast en suivant le lien (à recopier) : https://podcasts.apple.com/fr/podcast/les-savoyards-du-bout-du-monde-fb-pays-de-savoie

———————-

Prochaine publication : le 1er mars 2020

88888888888888888888888888888

Publié dans Non classé

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*