Nouvelles du 15 août 2022 (n° 183)

 

– Coronavirus : éléments statistiques. A la date du 12 août, on recense en France 17.268 hospitalisations en cours dont 1.037 en réanimation. À cette même date, 153.064 personnes sont décédées depuis le début de l’épidémie.

En Haute-Savoie, Il y a 155 personnes hospitalisées, dont 12 en réanimation, et 1.450 décès. En Savoie, il y a 83 hospitalisations en cours, dont 0 en réanimation et 984 décès.

On constate que le nombre de personnes hospitalisées au niveau France a bien diminué depuis le 29 juillet mais le nombre de décès a cru d’un millier. Les décès concernent surtout les malades les plus âgées, donc les plus fragiles (80 ans et plus).

Bien que la situation s’améliore globalement, les autorités maintiennent toujours les mesures de protection dans les milieux médicaux et là aussi où il y a accumulation de population.

– Feux de forêts. Nos départements n’ont pas subi de dégâts comme on en a vu dans le sud-ouest, notamment en Gironde. Néanmoins, il y a eu des feux. C’est ainsi que le 10 août, un feu de végétation s’est déclaré sur les hauteurs de Verrens-Arvey, au niveau du col du haut du Four. Le même jour, les pompiers du centre de secours de Grésy-sur-Aix ont dû intervenir, pour éteindre un feu de broussailles, sur la commune d’Entrelacs, dans le secteur de Mognard, en bordure de la RD49.


– Effets de la canicule.
Comme partout en France, la sécheresse a fait des dégâts considérables dans notre région. Partout le niveau des rivières a beaucoup baissé et celui des lacs aussi. Par exemple, le niveau du lac d’Annecy a baissé de 40 cm. Cette baisse est due à la baisse de l’alimentation mais aussi au prélèvement des villes du pourtour. Par exemple, le Grand Annecy prélève 70 % de ses besoins en eau dans le lac.

Les agriculteurs souffrent beaucoup de la situation tant en ce qui concerne la production des céréales que la nourriture des bestiaux, y compris dans les alpages. Des troupeaux ont dû être redescendus des alpages faute d’eau (une vache boit 100 à 120 litres d’eau par jour) et la production de lait diminue, donc la quantité de fromages aussi.

La Fédération de Haute-Savoie pour la pêche et la protection du milieu aquatique a entrepris des “pêches de sauvetage” pour tenter de sauver les poissons survivants dans les cours d’eau asséchés.

Il y a eu des orages locaux. C’est ainsi que Val Thorens a reçu le 7 août des flocons de neige et même des grêlons qui ont complétement blanchi le paysage en quelques minutes. C’est lors de cet orage que 13 vaches ont été tuées par la foudre dans l’alpage du Charvet sur les pentes du Mont Roup.
Le 13, les températures sont revenues à des normales de saison et le 14 , il y a même eu quelques averses de pluie.

– Comment faire connaitre la neurofibromatose au grand public et favoriser la recherche ? Géraldine Querat, dont une fille est atteinte de cette maladie, a créé l’association “Un défi pour la vie, des défis pour des vies” pour attirer l’attention du grand public sur les maladies orphelines en manque de traitement. Cette année, son défi était de rejoindre en paddle gonflable Genève à Aix les Bains en descendant par le Rhône puis le canal de Savière, soit 100 km. Elle est partie le 2 juillet à10 heures et est arrivée à Aix le lendemain à 13h30.
La neurofibromatose est une maladie génétique qui provoque la formation de tumeurs dans divers tissus et organes du corps. Cela cause des problèmes de peau et des déformations osseuses qui peuvent être dangereux et nuisibles à la qualité de vie.

– Talloires-Montmin :  c’est le site d’Europe le plus fréquenté par les parapentistes. Les deux sites d’envol arrivent à saturation. Pour les mois de juin et juillet, on a compté 45.000 envols pour le site du col de la Forclaz et 15.000 pour celui de Planfait. Il faut noter que la canicule est favorable aux parapentistes car elle leur permet de s’élever plus facilement en altitude.
Outre les parapentistes, on estime qu’il y a eu le double de simples marcheurs car la vue sur le lac et Annecy est magnifique.

– Chamonix : fête des guides. Cette année, elle se déroule sur 5 jours, du 11 au 15 août. Des manifestations ont été organisées à Chamonix mais aussi dans les villages voisins. Il y a, bien sûr, la bénédiction des cordes et des piolets et les cérémonies traditionnelles : fête du pain, descente aux flambeaux, chorales, buvettes … mais aussi des découvertes culturelles et sportives, de l’escalade, de la tyrolienne, de la slackline, du tir façon biathlon… Il y a également des tables rondes, des débats et la projection de films…. et des concerts tous les soirs.
La station de Pralognan organise aussi une fête des guides. C’était le 7 août.

– La Rosière : « Festival Vent d’Est » (du 10 au 13 août). Depuis 20 ans, la ville reçoit des artistes russes et ukrainiens pour un festival qui met en avant la culture slave. Cette année, du fait des évènements, seule une troupe d’étudiants ukrainiens a été invitée.

 – Fête du lac d’Annecy. Après deux ans d’absence, la fête du lac est revenue le samedi 6 août. Le spectacle pyrotechnique a débuté à 21 h 45 et a duré é70 minutes. Pour la première fois des drones lumineux, au nombre de 300, ont fait un spectacle de 10 minutes particulièrement apprécié par les 200.000 spectateurs.

– Tunnel du Mont Blanc : des embouteillages monstres. Pendant la crise du covid, la circulation avait bien diminué mais depuis le printemps on constate de plus en plus d’embouteillages qui font que les voitures doivent souvent attendre plusieurs heures pour pouvoir passer. C’est ainsi que 220.000 véhicules sont passés par le tunnel en juillet. Le maire de Chamonix a alerté les autorités pour que des mesures soient prises rapidement, surtout que des travaux prévus dès l’automne prochain vont entrainer des fermetures du tunnel.

– Trophées des Savoyards du monde. Lors du congrès du 6 août à Epagny, des trophées ont été remis par des personnalités locales  (maire de la commune, députés,  sénateurs, élus, sponsors ) à des Savoyards que se sont distingués par leurs activités dans leur pays de résidence.
Les bénéficiaires sont :  Kevin Lieti en Finlande, originaire de Chambéry ; Rosa Maxit en Argentine, originaire de la Chapelle d’Abondance ;  Nicolas Culoma au Mexique, natif de Chambéry ; Alix Duffour aux Émirats Arabes Unis, née à Chambéry ;  Sylvie Manuse de Lyon, née à Albertville;  Père Raymond Gonnet en Algérie, originaire d’Aix les Bains,  Sébastien Lathuile en Chine, né à Albertville.

—————————————

Prochaine publication : le 1er septembre 2022

 

 

Publié dans Non classé

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*